L'épidémie de dengue persiste au Kenya Médecine des voyages

Publié le 23 août 2021 à 19h53

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Kenya, une épidémie de dengue sévit actuellement à Mombasa avec plus de 710 cas entre janvier et juin 2021 et dans le comté de Mandera (52 cas, un nombre élevé de cas non signalés étant suspecté). Le Kenya a connu des épidémies de dengue chaque année depuis cinq ans.

Conséquences pour le voyageur: 

  • Protection optimale contre les moustiques 24 h/24 et 7 j/7 (au crépuscule et la nuit contre le paludisme, pendant la journée contre la dengue et d'autres arbovirus. 
  • En cas de fièvre : produits à base de paracétamol et hydratation. Ne prenez pas de médicaments contenant de l'acide acétylsalicylique (par exemple l'Aspirine®), car ils augmentent le risque de saignement. Si la fièvre est >37,5 °C, il faut également exclure le paludisme sur place au moyen d'un frottis sanguin (une prophylaxie médicamenteuse du paludisme est absolument recommandée en plus de la protection contre les moustiques). 

Source : Safetravel.