La rage est en augmentation dans le département de Cochabamba en Bolivie Médecine des voyages

Publié le 5 sept. 2021 à 20h56

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Bolivie, les cas de rage canine et féline ont doublé cette année dans le département de Cochabamba par rapport à la même période de l'année dernière et 4 municipalités ont déclaré l'état d'urgence.

Le responsable du programme de lutte contre la rage du Service départemental de santé (SEDES) a indiqué qu'alors que 20 cas avaient été signalés en 2020, cette année il a été signalés 45 cas animaux et 4 personnes sont décédées. Le chef de l'unité d'épidémiologie du SEDES, signale que la population de chiens et de félins dépasse les 600 000 dans le département. Une campagne de vaccination massive des animaux
doit être effectuée pour compléter ou initier les calendriers de vaccination.

Source : ProMED.