Un homme meurt de la rage au Maroc Médecine des voyages

Publié le 7 sept. 2021 à 21h51

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Maroc, un jeune homme est décédé de la rage le 24 août 2021au Centre régional Mohammed VI Hôpital de Chichaoua dans région de Marrakech-Safi après une morsure de chien enragé.Il avait été mordu dans la commune rurale d'Ait Haddou Youssef plus de 40 jours avant. Il n'avait pas reçu de traitement vaccinal post-exposition.

La rage canine est endémique et enzootique au Maroc. Les chiens sont les principaux vecteurs de la rage.

Source : ProMED.