Augmentation de l'activité grippale dans la Région Européenne Médecine des voyages

Publié le 8 déc. 2021 à 10h39

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

L'activité grippale a augmenté dans toute la Région européenne

Pour la semaine 47/2021, sur 35 pays et zones ayant fourni des informations sur l'intensité de l'activité grippale, 28 ont signalé une intensité de base et 7 une faible intensité (Azerbaïdjan, Bosnie-Herzégovine, Estonie, Kirghizistan, Fédération de Russie, Slovaquie et Kosovo).

  • Sur les 1471 échantillons testés pour les virus de la grippe pour la semaine 47/2021, chez des patients pris en charge dans des sites sentinelles pour un syndrome pseudogrippal ou une infection respiratoire aiguë (IRA), 26 (2%) étaient positifs pour le virus de la grippe ; 24 pour le type A (14 virus ont été "sous-typés", ils étaient tous de type A(H3)) et 2 pour le type B. Sur les 22 pays ou zones de la Région qui ont chacun testé au moins 10 échantillons sentinelles pour la semaine 47/2021, un seul a signalé un taux de détection du virus de la grippe supérieur à 10 % : le Kosovo.
  • Des virus de la grippe ont été détectés sporadiquement à partir de sources non sentinelles (telles que les hôpitaux, les écoles, les établissements de soins primaires non impliqués dans la surveillance sentinelle, les maisons de repos et autres institutions). Des virus grippaux de type A et de type B ont été détectés.

Pour la saison à ce jour, 139 (1 %) des 10 461 échantillons sentinelles ont été testés positifs pour un virus grippal. On a détecté plus de virus grippaux de type A (n=133, 96%) que de type B (n=6, 4%). Sur 99 virus A sous-typés, 98 (99 %) étaient des A(H3) et 1 (1 %) était un A(H1)pdm09. Aucun virus de l'influenza de type B n'a été attribué à une lignée.

Source : Flu News Europe, Joint ECDC-WHO / Europe weekly influenza update.