Exposition humaine à la rage au Canada par un chien importé d'Iran Médecine des voyages

Publié le 10 fév. 2022 à 17h36

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Canada, les autorités sanitaires ont notifié le 4 février 2021 à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) la confirmation d'un cas de rage chez un chien à Toronto. Il s'agit du deuxième cas de rage transmise par le chien signalé au Canada depuis les années 1960 ; les deux cas ont été signalés au cours des sept derniers mois et sont survenus chez des chiens importés d'Iran (date de dernière apparition : 12 juillet 2021).

Le chien enragé a été importé d'Iran le 28 juin 2021. Il a développé des signes cliniques de rage le 11 janvier 2022 et a été euthanasié le 16 janvier 2022. Le diagnostic de rage a été confirmé le 19 janvier 2022. L'enquête de suivi a identifié 42 contacts humains. Tous les contacts humains ont été retrouvés et 37 d'entre eux ont reçu une prophylaxie post-exposition.

Les résultats de la caractérisation du virus par séquençage génétique ont confirmé que le chien était infecté par une variante du virus de la rage canine précédemment signalée en Iran et en Irak.

Le diagnostic a été confirmé par test d'immunofluorescence indirect pour la détection de l'antigène (IFAT Ag) et par techniques de biologie moléculaire (PCR en temps réel et séquençage) au Canadian Food Inspection Agency (CFIA), National Centre for Animal Disease (NCAD), Lethbridge Laboratory,  Laboratoire national et au Canadian Food Inspection Agency (CFIA),Ottawa Laboratory (Fallowfield), Animal Disease Research Institute Laboratoire de référence de l'OIE.

Source : Organisation mondiale de la santé animale (OIE).