Nouvelles déclarations d'exposition humaine à la rage aux Etats-Unis Médecine des voyages

Publié le 15 juin 2022 à 23h32

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux États-Unis, de nouveaux cas d'exposition humaine à la rage ont été signalés :

  • Au Texas, les responsables de la santé publique du comté de Denton (DCPH) ont annoncé le 28 mai 2022 qu'un chat trouvé dans le nord-est de Krum a été confirmé infecté à la rage. Il est demandé à tous les résidents de Cory Court ou des environs au sein de la communauté de Dove Meadows qui sont entrés en contact avec un chat errant entre le 8 et le 18 mai 2022 à contacter les services de santé.
  • En Virginie, un coyote qui a mordu 3 personnes et 2 chiens pendant le 5 juin 2022 au lac Accotink, dans la région de Springfield, dans le comté de Fairfax a été testé positif à la rage le 6 juin. Un potier a abattu l'animal et a également été mordu. Les résidents qui ont été mordus devraient recevoir un traitement vaccinal antirabique post-exposition. Toute personne ayant pu entrer en contact avec le coyote doit entrer en contact avec les responsables de la santé.

Source : ProMED.