Cas humain de rage dans le Minas Gerais au Brésil Médecine des voyages

Publié le 23 juin 2022 à 16h31

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Brésil, le département de la santé de l'État de Minas Gerais a confirmé le 7 juin 2022 la mort d'un enfant de 4 ans de la zone rurale de la municipalité de Bertópolis rural, dans la Vale do Mucuri, due au virus de la rage humaine. L'enfant est décédé le 28 mai 2022. C'est le 4ème cas confirmé de la maladie cette année 2022.

Avant elle, un garçon de 5 ans et deux enfants de 12 ans, tous résidents de Bertópolis rurale, sont morts de la maladie.

Le département de la santé surveille actuellement un nouveau cas suspect de la maladie chez un jeune de 17 ans, sans antécédent d'exposition à l'animal suspect, résident de la zone rurale de Teófilo Otoni, à Vale do Mucuri. Ce cas a été signalé le 13 juin 2022 et le patient est hospitalisé en observation après avoir présenté des symptômes neurologiques.

Source : ProMED.