Alerte à la dengue à Singapour Médecine des voyages

Publié le 9 août 2022 à 19h20

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

L'Agence nationale de l'environnement de Singapour (NEA) fait état de 23 267 cas de dengue au total jusqu'au 5 août, soit une augmentation spectaculaire par rapport aux 5 258 cas signalés pour toute l'année 2021.
Selon le NEA, la forte population de moustiques Aedes aegypti, associée à la circulation du DENV-3, jusqu'alors peu commun, devrait maintenir le nombre de cas de dengue à un niveau élevé au cours des prochains mois.

Le NEA mène des opérations de lutte antivectorielle intensifiées dans les zones où sévit la dengue. L'éradication à la source des habitats de reproduction des moustiques et la pulvérisation d'insecticide pour contrôler la population de moustiques adultes restent essentielles à la prévention de la dengue. 

Il est conseillé aux voyageurs de se protéger des piqûres de moustique. Il convient de respecter les mesures habituelles de lutte anti-vectorielle :

  • Port de vêtements couvrants.
  • Répulsifs anti-moustiques, contenant du DEET, sur la peau découverte.
  • Moustiquaire imprégnés d'insecticide pour la sieste et la nuit.
  • Les personnes qui utilisent un écran solaire doivent appliquer le répulsif 20 minutes après l'écran solaire.

Afin d'éviter au maximum la dissémination du virus de la dengue sur le territoire métropolitain, devant une fièvre d'apparition brutale et des douleurs articulaires ou musculaires dans les 15 jours qui suivent le retour d'un voyage en zone à risque, il faut consulter son médecin au plus vite en signalant son voyage.

Source : Outbreak News Today.