Un nouveau chien enragé signalé dans l'enclave de Melilla en Espagne Médecine des voyages

Publié le 25 nov. 2022 à 10h00

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Espagne, les autorités sanitaires ont notifié le 21 novembre 2022 à l'Organisation mondiale de la santé animale (WOAH-WAHIS, OIE) un cas de rage chez un chien pitbull bâtard provenant du Maroc qui a été capturé le 3 novembre dans l'enclave de Melilla. Au moment de la capture, l'animal ne présentait pas de signes cliniques compatibles mais a ensuite présenté des vocalisations, un regard absent et une aphonie. Il a été euthanasié le 11 novembre.

Le diagnostic a été confirmé par technique de biologie moléculaire (tRT-PCR en temps réel) à l'Instituto de Salud Carlos III.

Les villes de Ceuta et Melilla, situées sur la côte nord de l'Afrique, enregistrent sporadiquement des cas importés de rage chez les chiens et certains chevaux provenant du Maroc où la rage est endémique. Il est recommandé aux voyageurs d'éviter tout contact avec les mammifères sauvages et tout particulièrement avec les chiens errants.

Source : Organisation mondiale de la santé animale (WOAH-WAHIS, OIE).