Fièvre jaune au Ghana Médecine des voyages

Publié le 10 déc. 2011 à 15h08

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au cours des six dernières semaines, 9 cas de fièvre jaune (dont 1 décès) ont été signalés au Ghana, dans 3 régions Upper West, Northern et Accra dans le sud du pays. La Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge appuie les Services de santé du Ghana pour contenir cette flambée de fièvre jaune. Une confirmation de l'Organisation mondiale de la santé est attendue.

La vaccination contre la fièvre jaune est indispensable pour tous les voyageurs à destination du Ghana, ainsi que toutes les mesures permettant d'éviter les piqûres de moustique (répulsifs pour la peau et vêtements imprégnés d'insecticide).

Source : National Health Service of Scotland (Fitfortravel).