Bolivie : record de cas de rage canine dans le département de Chuquisaca Médecine des voyages

Publié le 1 déc. 2023 à 11h02

Biographie

Médecin biologiste.

Après presque 20 ans, le département de Chuquisaca a battu son record historique de cas de rage canine. Le 27 novembre, le Service départemental de santé (SEDES) a signalé deux nouveaux cas positifs, ce qui porte à 36 (35 à Sucre et un à Poroma) le nombre total de cas pour 2023, soit un de plus qu'en 2005, année où le nombre de cas a été le plus élevé (35). Sur les 36 cas, 12 correspondent à des chiens errants et 24 à des chiens avec propriétaires. À Sucre, des cas ont été enregistrés dans tous les districts à l'exception du district 1 ; cependant, dans le district 3, environ 60 % du nombre total de cas ont été signalés.

À un peu plus d'un mois de la fin de l'année, le chiffre enregistré en 2022 (28 cas), jusqu'ici le plus élevé de ces dernières années, est loin derrière. Les statistiques du SEDES mettent également en exergue l'année 2011, avec 25 déclarations de rage animale. Les morsures de chiens ont doublé au cours des dix dernières années.

Les derniers cas ont été identifiés sur des prélèvements effectués le 24 novembre sur neuf chiens suspects de rage dont deux se sont révélés positifs pour le virus de la rage. Ces deux cas positifs correspondent à des chiens trouvés, l'un dans le quartier Alto Sucre, dans la zone Valle Hermoso du district 3, et l'autre dans le secteur du poste de contrôle de La Zapatera, dans le district 6. Il s'agissait de chiens errants.

En réponse à l'épidémie de rage canine, la municipalité de Sucre est en "alerte rouge" depuis le mois d'août.

Le département Chuquisaca, avec 36 cas de rage canine, est le troisième département le plus signalé après Cochabamba (40) et Potosi (38).

Source : Reporte Epidemiologico de Cordoba (Argentine)