Point sur le vaccin oral contre la typhoïde Vivotif®

Publié le 11 nov. 2014 à 20h06

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

La fièvre typhoïde est une infection systémique aiguë, causée par la bactérie Salmonella Typhi. Cette bactérie est transmise par voie féco-orale. La fièvre typhoïde représente une cause importante de morbidité et de mortalité dans le monde en développement (en particulier dans les pays d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine), avec près de 22 millions de cas et 216 500 décès chaque année dans le monde. Les voyageurs peuvent contracter l'infection principalement lors d'un voyage dans les régions endémiques s'ils ne prennent pas de précautions d'hygiène individuelle et alimentaire.

La maladie a des symptômes non spécifiques, avec une fièvre continue (39 ° à 40 °C), des douleurs abdominales et dans certains cas de la diarrhée (notamment chez les enfants), une constipation (chez les adultes) et parfois une éruption cutanée. Des complications graves surviennent chez 10 % des patients atteints de fièvre typhoïde, non traitée par les antibiotiques.

La prévention de la fièvre typhoïde repose avant tout sur le respect de mesures d'hygiène : se laver fréquemment les mains, ne boire que de l'eau minérale en bouteille capsulée (ou à défaut traitée par chloration ou par ébullition), éviter les glaçons, éviter de consommer des fruits et légumes crus ou de manger des glaces artisanales. En France, un vaccin injectable peut être proposé aux voyageurs âgés d'au moins deux ans à destination des pays d'endémie, si le risque d'exposition est jugé suffisamment important.

Il existe un vaccin vivant atténué pour administration orale (Vivotif®, auparavant distribué par Crucell et récemment acquis par le laboratoire PaxVax). Vivotif® a été autorisé aux Etats-Unis par la US Food and Drug Administration (FDA) en 1989 et est actuellement autorisé pour une commercialisation dans 27 autres pays, mais il n'est pas disponible en France. Ce vaccin est indiqué pour l'immunisation des adultes et des enfants de plus de 6 ans.

Les recommandations de vaccination contre la fièvre typhoïde avec Vivotif® ont été mises à jour dans le Green Book au Royaume-Uni le 23 octobre 2014 : un rappel (3 capsules administrées à J1, J3 et J5) est recommandé tous les 3 ans chez les voyageurs se rendant dans un pays d'endémie.

Référence