Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Trois personnes ont été mordues par un loup enragé en Israël Médecine des voyages

Publié le 14 nov. 2014 à 09h46

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Israël, le ministère de la santé a alerté la population le 11 novembre 2014 après que 3 personnes aient été mordues par un loup à l'extrémité nord du pays près de Tel Dan en Haute Galilée. Le loup a été abattu, et des prélèvements ont été testés positifs pour la rage à l'institut vétérinaire Kimron (Services vétérinaires et de santé animale, ministère de l'Agriculture).

Les 3 patients ont reçu un traitement prophylactique vaccinal contre la rage. Une enquête est en cours pour retrouver d'autres contacts.

Pour réduire le risque de contracter la rage, les autorités sanitaires recommandent d'éviter tout contact avec des animaux domestiques errants ou des mammifères sauvages.

  • En cas de morsure, de griffure ou de léchage sur une plaie : Les soins locaux avec nettoyage de la plaie à l'eau et au savon pendant 15 minutes, rinçage, application d'un antiseptique iodé ou chloré sont d'importance majeure pour limiter le risque infectieux.
  • il faut ensuite consulter un médecin qui décidera de la nécessité d'un traitement antirabique vaccinal et de l'administration d'immunoglobulines spécifiques antirabiques, en l'absence de vaccination préventive.

Source : Promed.


Maladie : Rage

Vaccins : IMOGAM RAGE (immunoglobulines HRIG) RABIPUR VACCIN RABIQUE PASTEUR

Référence principale :