Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Le zona peut être une maladie mortelle

Publié le 17 oct. 2015 à 07h52

Biographie

MD, PhD, ancien directeur scientifique de l’Institut de recherche biomédicale des armées (IRBA), Brétigny sur Orge, France.

Enseignant à l’Ecole du Val-de-Grâce, à l’université d’Aix-Marseille, à l’Institut de formation en soins infirmiers Saint Joseph, Marseille.

Expert auprès de l’Institut de veille sanitaire (InVS) et de la Haute autorité de santé (HAS).

Liens d'intérêt

Absence de lien avec l’industrie pharmaceutique.

Aucune participation à des études cliniques de médicaments ou vaccins.

Déclaration établie le 2 janvier 2012, mise à jour le 11 décembre 2014.

Le zona est une maladie due à la réactivation du virus de la varicelle, resté latent, "caché" dans les ganglions nerveux, après la guérison d'un épisode de varicelle. Bien qu'il puisse se manifester à tout âge, il touche surtout les sujets les plus âgés, en raison de la baisse de leurs défenses immunitaires (immunosénescence). Il se caractérise généralement par une éruption cutanée maculopapuleuse ressemblant à celle de la varicelle, mais limitée à un territoire nerveux (souvent intercostal) et plus douloureuse que prurigineuse. Des atteintes ophtalmiques et du nerf facial (VIIème paire) sont possibles, elles sont graves, parfois de mauvais pronostic et relèvent d'un traitement antiviral.

Bien que le zona puisse être invalidant et laisser des douleurs persistantes (névrites post-zostériennes) ou des séquelles, il est une maladie bénigne. Des récidives sont possibles. Une étude vient toutefois rappeler que la mortalité associée à la maladie ne doit pas être négligée, bien qu'elle présente de grandes disparités. Alors qu'elle s'établit, globalement, entre 0 et 0,07/100 000 (données OMS pour l'Europe), elle atteint 7,1 % parmi les patients de plus de 80 ans hospitalisés en Espagne.

Pour les auteurs de la revue, qui a porté sur des données peu abondantes en Belgique, Allemagne, France, aux Pays Bas, en Espagne, au Portugal et au Royaume Uni, la mortalité par zona augmente clairement avec l'âge et devrait être prise en compte dans les modèles économiques. Plus importante encore sans doute est la fréquence des pertes fonctionnelles et d'indépendance qui peuvent être consécutives à un épisode de zona chez les plus âgés.

Un vaccin contre le zona est disponible en France depuis le 15 juin 2015. Il a montré son efficacité, mais il reste très peu prescrit dans notre pays.

Références

  • Medscape ;
  • Bricout H, Haugh M, Olatunde O, Prieto RG. Herpes zoster-associated mortality in Europe: a systematic review. BMC Public Health. 2015 May 5;15:466.

Maladie : Zona

Vaccin : ZOSTAVAX