Grippe A(H1N1) 2009 au Sri Lanka

Publié le 28 déc. 2010 à 17h40

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 26 août 2020.

Depuis septembre 2010, plusieurs centaines de cas de grippe A (H1N1) 2009 ont été recensés par les autorités sanitaires au Sri Lanka, dont quelques décès confirmés. Les personnes se rendant ou résidant à Sri Lanka sont appelées à s'informer sur l'évolution de cette épidémie et à observer les recommandations des autorités sanitaires.

Le virus influenza A(H1N1) 2009 a été responsable de la dernière pandémie grippale, qui est apparue en 2009. D'abord dans l'hémisphère sud et maintenant dans l'hémisphère nord, il continue à entraîner des cas de grippe. Le nombre élevé de cas graves dans certains pays, notamment en Angleterre ces dernières semaines, est une source d'inquiétude.

Le vaccin contre la grippe pour la saison 2010-2011 contient les antigènes d'une souche de virus A(H1N1) 2009 et confère une protection immunitaire efficace contre ce virus.  Il est actuellement recommandé en France au personnes âgées  de 65 ans et plus, ainsi qu'à toutes les personnes ayant des facteurs de risque dont la liste est mise à jour ici. Pour savoir si la vaccination grippale est recommandée dans votre situation personnelle, complétez votre profil sur MesVaccins.net.

Source : France-Diplomatie-Ministère des Affaires étrangères et européennes.