Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Nouvelle étude en faveur de la bonne tolérance du vaccin Ixiaro contre l’encéphalite japonaise chez les enfants

Publié le 18 oct. 2016 à 15h27

Biographie

- Médecin responsable du centre de vaccinations internationales et du centre antirabique de Strasbourg.
- Médecin spécialisé en vaccinologie, en médecine des voyages et en léprologie. Formateur en vaccinologie et médecine des voyages pour la SMV.
- Membre de la Société de Médecine des Voyages (2006) et secrétaire général de la SMV (2015).

Liens d'intérêt

- Participation à divers EPU organisés par des associations de Médecins, Pharmaciens et/ou l’industrie pharmaceutique ; rémunération à la prestation. Activité uniquement pédagogique, en toute liberté avec garanties d'indépendance, impartialité et déontologie.
- Aucun investissement financier personnel ou familial dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Déclaration mise à jour le 14 novembre 2016.

Le virus de l'encéphalite japonaise est un flavivirus transmis par les moustiques endémiques de certaines régions d'Asie.

Le vaccin Ixiaro contre le virus de l'encéphalite japonaise a une autorisation de mise sur le marché chez les adultes âgés de 18 ans et plus depuis le 31 mars 2009. Le 1er février 2013, il a obtenu une extension d'indication aux enfants à partir de l'âge de 2 mois.

Une étude récente, réalisée chez 92 enfants avec au total 145 doses injectées, confirme la bonne tolérance du vaccin Ixiaro. Sept événements indésirables ont été répertoriés, parmi lesquels un seul (fièvre 3 jours après la vaccination) semble être en relation avec le vaccin. Aucun événement indésirable grave post-vaccinal n'a été signalé. 

Cette étude n'inclut pas un nombre suffisant d'enfants pour détecter d'éventuels risques faibles. Elle confirme cependant les données en faveur d'une bonne tolérance du vaccin Ixiaro qui ont été présentées dans le dossier d'autorisation de mise sur le marché. La sécurité de ce vaccin avait en effet déjà été évaluée dans différentes études cliniques contrôlées et non contrôlées portant sur plus de 5.021 adultes (de pays non endémiques) et sur 1.559 enfants et adolescents (principalement issus de pays endémiques). Les événements indésirables les plus fréquemment rapportés chez les enfants et les adolescents étaient la fièvre, une diarrhée, un syndrome pseudo-grippal, une irritabilité, ainsi qu'une douleur, une sensibilité ou une rougeur au site d'injection.

Référence

  • Tolerability of Japanese Encephalitis Vaccine in Pediatric Patients. Shauna Butler et al. Journal of the Pediatric Infectious Diseases Society 2016; aop: 10.1093/jpids/piw029.

Maladie : Encéphalite japonaise

Vaccin : IXIARO

Référence principale :