Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Quels sont les facteurs de risque qui justifient la vaccination contre les infections à pneumocoque ?

Publié le 20 nov. 2016 à 22h31

Biographie

- Médecin responsable du centre de vaccinations internationales et du centre antirabique de Strasbourg.
- Médecin spécialisé en vaccinologie, en médecine des voyages et en léprologie. Formateur en vaccinologie et médecine des voyages pour la SMV.
- Membre de la Société de Médecine des Voyages (2006) et secrétaire général de la SMV (2015).

Liens d'intérêt

- Participation à divers EPU organisés par des associations de Médecins, Pharmaciens et/ou l’industrie pharmaceutique ; rémunération à la prestation. Activité uniquement pédagogique, en toute liberté avec garanties d'indépendance, impartialité et déontologie.
- Aucun investissement financier personnel ou familial dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Déclaration mise à jour le 14 novembre 2016.

La vaccination anti-pneumococcique est recommandée chez l'adulte immunodéprimé ou présentant certaines affections chroniques.

Une étude réalisée au Etats-Unis et publiée dans la revue Vaccine s'est intéressée aux affections chroniques ou aux habitudes de vie (consommation de tabac ou d'alcool) qui influencent le risque d'infection à pneumocoque et au niveau de ce risque par rapport à la population générale.

Il apparaît que l'insuffisance hépatique chronique et la bronchopneumopathie chronique obstructive doublent le risque d'infection invasive à pneumocoque. Viennent ensuite l'asthme, l'alcoolisme et le tabagisme. Sans trop de surprise, le risque augmente avec le nombre de maladies ou troubles associés : il est multiplié par deux en la présence d'une seule affection, par trois si elles sont deux et par cinq en la présence de trois affections. Cette étude confirme donc l'importance de la vaccination anti-pneumococcique pour diminuer le risque d'infection grave à pneumocoque chez les personnes fragiles.

En France, les recommandations vaccinales contre les infections graves à pneumocoque ont été publiées dans un avis du Haut Conseil de la santé publique du 25 avril 2013, commenté dans cette nouvelle sur MesVaccins.net. Ces recommandations sont prises en compte par le système expert de MesVaccins.net (audit vaccinal et carnet de vaccination électronique).

Source : Baxter, Roger et al. Risk of underlying chronic medical conditions for invasive pneumococcal disease in adults. Vaccine 2016; 34(36): 4293-7.


Maladie : Pneumocoque

Vaccins : PNEUMO 23 PREVENAR 13

Référence principale :