Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

L'Allemagne fait le bilan de la vaccination contre la varicelle

Publié le 31 mai 2017 à 22h08

Biographie

- Médecin responsable du centre de vaccinations internationales et du centre antirabique de Strasbourg.
- Médecin spécialisé en vaccinologie, en médecine des voyages et en léprologie. Formateur en vaccinologie et médecine des voyages pour la SMV.
- Membre de la Société de Médecine des Voyages (2006) et secrétaire général de la SMV (2015).

Liens d'intérêt

- Participation à divers EPU organisés par des associations de Médecins, Pharmaciens et/ou l’industrie pharmaceutique ; rémunération à la prestation. Activité uniquement pédagogique, en toute liberté avec garanties d'indépendance, impartialité et déontologie.
- Aucun investissement financier personnel ou familial dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Déclaration mise à jour le 14 novembre 2016.

La généralisation de la vaccination contre la varicelle, établie en Allemagne en 2004, est associée à une réduction de 60 % de l'incidence des complications neurologiques de la maladie. L'incidence de ces complications est passée de 2,8 pour 100 000 à 1,2 pour 100 000 au cours des 7 premières années suivant la recommandation. Le vaccin est administré à 11-14 mois, avec une dose de rappel à 15-23 mois. En 2011, la couverture vaccinale était de 70-80 % de la population à vacciner. Les enfants de plus de 7 ans semblent tirer le meilleur parti de la vaccination, avec notamment une réduction des convulsions fébriles et des encéphalites et méningites.

Référence : Streng, et al. Decline of Neurologic Varicella Complications in Children During the First Seven Years After Introduction of Universal Varicella Vaccination in Germany, 2005–2011. Pediatric Infectious Disease Journal 2017; 36(1): 79-86.


Maladie : Varicelle

Vaccins : VARILRIX VARIVAX

Référence principale :