Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

La situation de la rougeole dans la région des Amériques, point au 20 juillet 2018 Médecine des voyages

Publié le 25 juil. 2018 à 14h37

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

L'Organisation panaméricaine de la santé a notifié, depuis le début de l'année, le 20 juillet 2018, 2 472 cas de rougeole confirmés par 11 pays de la région des Amériques. 

  • Antigua-et-Barbuda : les autorités sanitaires ont notifié un cas, 
  • Argentine : les autorités sanitaires ont notifié 5 cas, dont  deux biologiquement confirmés confirmés, l'un est un enfant de cinq mois et l'autre âgé de six mois, tous deux résidents de la ville et de la province de Buenos Aires. L'enquête visant à déterminer la source de l'infection est en cours.
  • Brésil : les autorités sanitaires ont notifié 677 cas, six États ont confirmé des cas de rougeole: Amazonas (444 cas), Rio Grande do Sul (8 cas), Rio de Janeiro (7 cas), Rondonia (1 cas), Roraima (216 cas ), et Sao Paulo (1 cas). Selon l'analyse de laboratoire effectués par la Fondation Oswaldo Cruz (Fiocruz) à Rio de Janeiro, le génotype identifié dans tous les cas confirmés d'Amazonas et de Roraima est J8, avec un lignage identique à celui identifié au Venezuela en 2017. A Sao Paulo, le génotype identifié était D8, identique à celui qui circule dans les pays hors de la Région des Amériques. Dans le Rio Grande do Sul, le génotype B3 a été identifié (similaire au génotype circulant en dehors de la région) et D8 (identique à celui circulant à Manaus). Au Rondonia, le génotype identifié était également le D8 identique à celui circulant à Manaus.
  • Canada : les autorités sanitaires ont notifié 19 cas.
  • Colombie : les autorités sanitaires ont notifié 40 cas, les cas ont été confirmé entre le 12 mars et le 20 juillet chez des patients âgés de 4 mois à 35 ans. Douze des cas étaient des femmes. Sur les 40 cas, 23 étaient importés du Venezuela. Le génotypage à partir de 9 cas a indiqué le génotype D8, lignée MVi / Hulu Langat.MYS / 26.11, identique à celui identifié au Venezuela en 2017.
  • Equateur : les autorités sanitaires ont notifié 17 cas, les cas ont été signalés entre le 12 mars et le 20 juillet, dont 9 importés et 8 liés à l'importation. Six des cas correspondent à la même chaîne de transmission dans le secteur sud de la ville de Quito
  • États-Unis : les autorités sanitaires ont notifié 91 cas.
  • Guatemala : les autorités sanitaires ont notifié un cas).
  • Mexique : les autorités sanitaires ont notifié 5 cas.
  • Pérou : les autorités sanitaires ont notifié 3 cas, les 3 cas ont été confirmés entre le 9 février et le 19 juillet. Parmi ceux-ci, 2 ont des sources d'infection non confirmées, ils sont des résidents péruviens sans antécédents de voyage et un est importé du Venezuela.
  • Venezuela : les autorités sanitaires ont notifié 1 613 cas, l'épidémie se poursuit avec des cas de rougeole signalés dans tous les États et dans le district de la capitale. Depuis la confirmation du premier cas de rougeole en 2017 jusqu'à la veille de l'hiver 2018, 7 233 cas au total ont été notifiés, dont 2 569 confirmés (2 340 en laboratoire et 229 en lien épidémiologique), dont 44 décès sous enquête. Sur le nombre total de cas confirmés en laboratoire, 727 correspondent à 2017 et 1 613 au 20 juillet 2018. L'incidence la plus élevée de cas est rapportée dans le district de la capitale, Miranda, Bolivar et Delta Amacuro. Sur les 44 décès signalés, 33 sont l'État de Delta Amacuro, 7 de Miranda et 2 du district de la capitale.

Source : Pan American Health Organization/World Health Organization.


Maladie : Rougeole

Vaccins : M-M-RVAXPRO PRIORIX

Référence principale :