Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Situation de la grippe dans l’hémisphère sud : mise à jour de l’OMS Médecine des voyages

Publié le 27 juil. 2019 à 09h58

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans les zones tempérées de l'hémisphère sud, les tendances de l'activité grippale ont varié selon les régions et les pays. 

  • L'activité en Argentine, en Australie et en Uruguay a augmenté, tandis que l'activité au Brésil, au Chili, en Nouvelle-Zélande, au Paraguay et en Afrique du Sud a diminué au cours de cette période.
  • Les virus de la grippe A (H3N2) prédominaient en Océanie et en Afrique du Sud.
  • Les virus de la grippe A (H1N1) pdm09 étaient prédominants dans les régions tempérées d'Amérique du Sud.
  • En Asie du Sud, l'activité grippale était faible dans les pays déclarants, à l'exception du Bangladesh où l'activité est restée élevée, les virus influenza A (H3N2) étant prédominants. 
  • En Asie du Sud-Est, une activité grippale accrue a été observée dans quelques pays déclarants.
  • Dans les Caraïbes, en Amérique centrale et dans les régions tropicales d'Amérique du Sud, l'activité grippale était généralement faible, à l'exception du Costa Rica et du Panama, où l'activité du virus A était élevée, et à Cuba et en Guyane française, où les détections de virus grippaux ont augmenté.
  • En Afrique, à l'exception de l'Afrique du Sud, l'activité grippale était faible dans les pays déclarants.

Dans le monde entier, les virus de la grippe saisonnière A représentaient la majorité des détections.

Les centres nationaux de la grippe et autres laboratoires nationaux de la grippe de 91 pays, zones ou territoires ont communiqué des données à FluNet pour la période du 24 juin 2019 au 07 juillet 2019 (données en date du 2019-07-19 à 03:31:54 UTC).

Les laboratoires de surveillance de l'OMS ont testé plus de 49 384 échantillons au cours de cette période. 5 748 étaient positifs pour le virus de la grippe, dont 3 894 (67,7 %) étaient classés comme grippe A et 1854 (32,3 %) comme virus B.

Parmi les virus de la grippe A sous-typés, 973 (37,3 %) étaient des virus A(H1N1) pdm09. et 1634 (62,7 %) étaient des cas de grippe A(H3N2).

Parmi les virus B caractérisés, 43 (4,4 %) appartenaient à la lignée B/Yamagata et 930 (95,6%) à la lignée B/Victoria.

Source : Organisation mondiale de la santé (OMS).


Maladie : Grippe saisonnière

Vaccins : FluarixTetra Influvac Tetra VaxigripTetra

Référence principale :