Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

L'épidémie de grippe s'amplifie en Suisse Médecine des voyages

Publié le 23 jan. 2020 à 15h06

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Suisse, la grippe saisonnière poursuit sa progression avec 120 consultations en lien avec des symptômes grippaux pour 100 000 habitants la semaine dernière, contre 95 la semaine précédente.

Durant la troisième semaine de 2020, 148 médecins du système de surveillance Sentinella ont rapporté 14,9 cas d'affections grippales pour 1000 consultations.

Extrapolé à l'ensemble de la population, ce taux correspond à une incidence de 120 consultations dues à une affection grippale pour 100 000 habitants, avec une tendance à la hausse. Le seuil épidémique saisonnier de 69 cas d'affections grippales pour 100 000 habitants a été dépassé.

Les souches de grippe circulant actuellement appartiennent au sous-type A(H1N1) et A(H3N2) et à la lignée B Victoria. Elles sont couvertes par la vaccination.

Durant la troisième semaine de 2020, le Centre National de Référence de l'Influenza (CNRI) a mis en évidence 26 virus Influenza A et 10 virus Influenza B dans les 62 échantillons analysés dans le cadre du système de surveillance Sentinella. Depuis le début de la saison de la grippe, le CNRI a mis en évidence les virus suivants : 

  • Influenza A(H1N1)pdm09 (Similaire à A/Michigan/45/2015, Similaire à A/Brisbane/02/2018); 
  • Influenza A(H3N2) (Similaire à A/Kansas/14/2017, Similaire à A/Switzerland/8060/2017); 
  • Influenza B-Victoria (Similaire à B/Colorado/06/2017).

La méthode la plus sure pour se protéger de la grippe reste la vaccination. Même si l'épidémie a débuté, il est toujours possible et utile de se faire vacciner, en particulier pour les personnes avec un risque élevé de complication et celles qui sont en contact avec elles. A souligner qu'après l'injection, le corps a besoin d'une à deux semaines pour activer ses défenses.

C'est pourquoi les gestes d'hygiène simples sont toujours conseillés : se laver les mains avec de l'eau et du savon, utiliser un mouchoir pour éternuer ou tousser ou, si l'on n'en a pas sous la main, tousser ou éternuer dans le creux de son coude, et, enfin, en cas de symptômes grippaux, rester à son domicile.

Source : Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP), Confédération Suisse.


Maladies : Grippe A(H1N1)pdm09 Grippe saisonnière

Vaccins : Influvac Tetra VaxigripTetra

Référence principale :