Risque d'épidémie de rougeole au Québec

Publié le 19 juin 2011 à 11h01

Biographie

- Professeur agrégé du Val-de-Grâce, professeur invité à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 25 novembre 2021.

L'Agence de la santé et des services sociaux de Laval lance un avertissement sur le risque d'épidémie de rougeole au Québec.

La rougeole est une maladie infectieuse d'une extrême contagiosité, dont la transmission s'effectue par voie respiratoire. Depuis le début de cette année, plusieurs cas ont été observés au Québec. Selon les enquêtes, plusieurs personnes ont acquis l'infection lors d'un voyage en Europe, notamment en France, ou en fréquentant des lieux publics au Québec. Au cours des prochaines semaines, il est à prévoir que le virus de la rougeole entraînera des foyers épidémiques dans plusieurs régions du Québec.

La vaccination étant le meilleur moyen de protéger les enfants mais aussi les adultes contre la rougeole et la rubéole, l'Organisation mondiale de la santé recommande de s'assurer de sa réalisation pour tous les voyageurs à destination d'un pays des Amériques, notamment afin d'éviter d'importer la rougeole dans ce continent où son élimination semble être à notre portée.

Les autorités sanitaires du Québec rappellent quelles sont les recommandations vaccinales en vigueur dans cette province du Canada. Il est en effet important de maintenir la couverture vaccinale contre la rougeole à un niveau élevé, Le calendrier de vaccination du Québec prévoit l'administration d'une dose du vaccin contre la rougeole, la rubéole et les oreillons (RRO ou MMR) à l'âge de 12 mois et de 18 mois. Les personnes nées avant 1970 sont considérées comme protégées contre la rougeole car le virus en cause circulait activement durant la période pré-vaccinale. Les personnes nées entre 1970 et 1979 ne sont pas non plus considérées comme étant à risque si elles ont reçu au moins une dose du vaccin RRO. Les personnes nées depuis 1980 devraient recevoir deux doses du vaccin RRO pour être protégées.

En France, toute personne née depuis 1980 devrait également recevoir deux doses du vaccin RRO. Par contre, l'administration d'une dose du vaccin RRO n'est recommandée aux personnes nées avant 1980 que si elles présentent un risque particulier pour elles-mêmes ou pour les autres : il s'agit des professionnels de santé ou de la petite enfance mais aussi des femmes en âge de procréer non protégées contre la rubéole. Ces recommandations sont prises en compte par le système expert de MesVaccins.net. Pour s'assurer de son niveau de protection contre la rougeole, en tenant compte des vaccinations antérieures, de l'âge, du sexe, des conditions de vie et de travail ainsi que de l'état de santé, il est possible de créer gratuitement un carnet de vaccination électronique. Ce carnet peut ensuite être officialisé par le professionnel de santé de son choix.

Source : Autorités sanitaires du Québec, Promed.