Etats-Unis : cas de rougeole signalé dans l'Etat de Washington, exposition possible du public à l'aéroport Sea-Tac Médecine des voyages

Publié le 13 nov. 2020 à 22h20

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, les autorités de santé publique de Seattle et du comté de King dans l'Etat de Washington ont déclenché une enquête sur un nouveau cas confirmé de rougeole chez un enfant de sexe masculin du comté de King. L'infection a probablement été contractée lors d'un voyage en dehors des États-Unis, et les responsables de la santé publique pensent que des voyageurs pourraient avoir été exposés à l'aéroport Sea-Tac, aéroport international de Seattle-Tacoma).  

Avant le diagnostic de la rougeole, l'enfant s'est trouvé le 5 novembre, de 22h00 à 0h30n à l'Aéroport Sea-Tac, Satellite Nord (Porte N-11) à la réception des bagages (Carrousel 13). Ces heures comprennent la période pendant laquelle l'enfant se trouvait sur les lieux et les deux heures qui ont suivi. Le virus de la rougeole peut rester dans l'air jusqu'à deux heures après qu'une personne infectée par la rougeole ait quitté la zone. Toute personne qui se trouvait à ces endroits pendant les périodes indiquées peut avoir été exposée à la rougeole.

Il s'agit du treizième cas de rougeole signalé aux États-Unis en 2020 à ce jour.

Source : Outbreak News Today.