Etats-Unis : exposition possible à la rougeole à l'aéroport international O'Hare à Chicago Médecine des voyages

Publié le 14 nov. 2020 à 21h05

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, le Département de la santé publique de Chicago (CDPH) alerte le public après avoir été informé de la présence d'un voyageur de 13 mois non vacciné, atteint de la rougeole, qui s'est trouvé à l'aéroport international O'Hare au début du mois de novembre alors qu'il était contagieux. L'enfant et sa famille revenaient de l'étranger. 

Les voyageurs passés par l'aéroport de O'Hare à la date et aux heures indiquées ci-dessous et qui ne sont pas vaccinés contre la rougeole doivent vérifier leur dossier de vaccination et contacter leur médecin s'ils présentent des symptômes de la rougeole.

Les expositions possibles peuvent avoir eu lieu le 4 novembre aux endroits suivants :

  • Aéroport international O'Hare, Terminal 5 entre 18h et 20h.
  • Aéroport international O'Hare, Terminal 3 entre 18h et 21h30.

Les personnes qui ont été vaccinées n'ont pas besoin de prendre de mesures.

Source : Outbreak News Today.