Suspicion d'épidémie de fièvre jaune dans l'Etat de Benue au Nigeria Médecine des voyages

Publié le 16 nov. 2020 à 15h40

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Nigeria, le ministère de la santé alerte sur une suspicion d'épidémie de fièvre jaune dans l’État de Benue. Le 10 novembre 2020, une épidémie a fait 17 morts à Okpeilo-Otukpa dans la zone de gouvernement local de Ogbadibo. Depuis, 3 nouveaux décès ont été rapportés. Au total, 26 personnes sont tombées malades, parmi lesquelles 19 hommes et une femme, tous âgés de 7 à 40 ans sont décédés. La confirmation du diagnostic au laboratoire est attendue. 

Si ces cas sont confirmés comme fièvre jaune, cela porterait à 4 le nombre d'États du Nigéria avec une transmission active du virus de la fièvre jaune (nouvelle 16642 sur le site mesvaccins.net).

Source : ProMED.