Nouveau cas de rougeole en Bolivie Médecine des voyages

Publié le 30 nov. 2020 à 22h53

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Dans le cadre du suivi de la situation de la rougeole dans la Région des Amériques de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la Bolivie signale un troisième cas de rougeole survenu dans la région de Santa Cruz. En outre, il y a trois cas suspects, ce qui a incité les autorités sanitaires à entamer une enquête dans les quartiers de cette ville.
Ce cas concerne un garçon d'un an et quatre mois qui a été traité la semaine dernière dans un établissement de santé de cette région. Le garçon présentait des symptômes tels que fièvre et déshydratation, le diagnostic a été confirmé au laboratoire.

Commentaires

Avec 3 cas enregistrés en 2020, la Bolivie enregistre officiellement ses premiers cas de rougeole depuis l’année 2000 où 122 cas avaient été signalés à l'OMS.

Il faut rappeler que dans son rapport du 16 novembre 2020 qui avait fait l’objet d’une nouvelle le 22 novembre sur le site mesvaccins.net (nouvelle 16695), l’Organisation Pan-américaine de la santé/OMS avait conclu que le territoire des Amériques était exposé à un risque élevé de développement de nouveaux foyers rougeoleux. En effet, si, seul le Brésil signalait des foyers actifs de rougeole, huit autre pays du territoire des Amériques dont la Bolivie avaient déclaré des cas sporadiques de rougeole en 2020. Dans ce rapport, la dégradation de la couverture vaccinale vis-à-vis de la rougeole due, du moins en partie, à l’épidémie de covid, était identifiée comme un facteur favorisant l’émergence de foyers de rougeole.

En Bolivie la couverture vaccinale pour la première dose de vaccin dirigé contre la rougeole était de 79% en 2019 contre 89% en 2018. Dans ce pays, la couverture vaccinale pour la seconde dose a toujours était inférieure à 50% (44% en 2019).

Source : Outbreak News Today.