Effondrement de l'activité grippale en Europe par rapport à la saison précédente

Publié le 13 mar. 2021 à 13h48

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Le centre européen de prévention et contrôle des maladies (ECDC) a publié son quatrième rapport sur l'activité de grippe saisonnière 2020-2021 en Europe. 

Fin février 2021, seulement 712 cas de grippe ont été déclarés dans l'ensemble de la Région européenne de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ; 51 % d'entre eux étaient causés par un virus de type A (avec une proportion équivalente de virus A(H3N2) et A(H1N1)pdm09) et 49 % par un virus de type B. Parmi ceux-ci, seulement 10 ont été attribués à une lignée (huit de la lignée B/Victoria et deux de la lignée B/Yamagata). 

Ainsi, les cas de grippe signalés cette année sont en baisse de 99,5 % par rapport à la même période en 2020, probablement en raison de la pandémie de covid 19 et des mesures qui ont été mises en place pour la combattre.

Source : European Centre for Disease Prevention and Control (ECDC).