Cas de rougeole chez des personnes évacuées d'Afghanistan aux Etats-Unis Médecine des voyages

Publié le 16 sept. 2021 à 22h42

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, le 14 septembre 2021, les autorités ont rapporté que 6 cas de rougeole ont été signalés chez des personnes évacuées d'Afghanistan. Les cas ont été signalés en Virginie et au Wisconsin.

  • Au Wisconsin, un cas a été confirmé le 5 septembre à Fort McCoy, une base militaire à l'ouest de l'état qui héberge temporairement 8 000 personnes. Le malade a présenté des symptômes le 4 septembre après être arrivé à la base plus tôt dans la journée. Il a été placé en isolement et les autres personnes potentiellement exposées ont été mises en quarantaine et vaccinées contre la rougeole.
  • Dans le nord de la Virginie, les autorités ont annoncé que 3 personnes arrivées d'Afghanistan avaient reçu un diagnostic de rougeole. Les autorités ont informé les voyageurs d'une exposition possible au Dulles Airport international à Washington, dans un hôpital de Richmond et à Fort Pickett, une base de la Garde nationale de l'armée au sud-ouest de Richmond qui fournit un logement temporaire aux nouveaux arrivants évacués.

Plusieurs milliers d'évacués afghans transportés par avion hors de Kaboul sont toujours en route vers les États-Unis. Certains d'entre eux risquent d'être relocalisés au Kosovo pour y subir un nouveau dépistage.

Source : ProMED.