Cas de rage chez un chien à Ceuta en Espagne Médecine des voyages

Publié le 21 oct. 2021 à 15h50

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Espagne les autorités sanitaires ont notifié le 21 octobre 2021 à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) un cas de rage chez un chien à Ceuta, ville autonome espagnole sur la côte nord de l'Afrique ayant une frontière directe avec le Maroc.

Il s'agit d'un chien trouvé le 9 octobre, avec des symptômes compatibles avec la rage, présentant une agressivité manifeste, un comportement fuyant et insaisissable. Il a été capturé dans l'environnement urbain, après avoir attaqué plusieurs personnes, et transféré aux installations de dépôt d'animaux, où il est mort le 11 octobre. Pour le moment l'origine de l'animal est inconnue, et il n'est pas possible de déterminer si l'origine du foyer pourrait être due à une entrée clandestine de cet animal ou d'autres, à Ceuta, par la frontière avec le Maroc.

Le diagnostic a été confirmé par technique de biologie moléculaire (RT-PCR en temps réel) à l'Instituto de Salud Carlos III, Centro Nacional de Microbiología Laboratoire national.

Rappelons qu'un cas de rage canine avait été signalé récemment dans l'enclave espagnole de Melilla au Maroc (voire la nouvelle 18136 du 2 octobre 2021).

Source : Organisation mondiale de la santé animale (OIE).