La grippe dans les départements et régions d’outre mer : la Guadeloupe et la Martinique en phase pré-épidémique Médecine des voyages

Publié le 29 mai 2022 à 21h48

Biographie

Médecin biologiste.

Le bulletin hebdomadaire "Grippe" publié le 20 mai 2022 fait le point sur l'épidémiologie de la grippe à la S20/2022 en France (niveau de base) ainsi que dans les régions et départements d'Outre mer.

Mayotte est en phase épidémique depuis la S18/2022. Le nombre de passages aux urgences pour syndrome grippal était en diminution depuis S18/2022 (10 en S20/2022, 10 en S19/2022 et 14 en S18/2022) mais restait supérieur aux années précédentes. Un cas grave a été admis en réanimation en S18/2022. On observe, par la surveillance virologique hospitalière, une augmentation de l’identification des virus grippaux : 14 virus de type A(H1N1)pdm09 et 2 virus de type B en S19/2022 et 19 A(H1N1)pdm09 et 6 B en S20/2022.

Aux Antilles,

  • La Guadeloupe est passée en S20/2022 en phase pré-épidémique compte tenu de l’augmentation du nombre de consultations en médecine de ville, des passages aux urgences et du taux de positivité à l’hôpital en S19 et S20.
  • En Martinique, région en phase pré-épidémique depuis S19/2022, les indicateurs restaient stables à l’hôpital en S20 (données en médecine de ville non consolidées). Sur 39 prélèvements typés, 82 % sont AH1N1pdm09 (n=32) et 23 % H3N2 (n=9).
  • A Saint-Martin et à Saint-Barthélemy, les indicateurs de surveillance de la grippe étaient à leur niveau de base.

A La Réunion, le nombre de passages aux urgences pour syndrome grippal était en baisse pour la deuxième semaine consécutive (n=5 en S20/2022 vs n=10 en S19/2022) et une seule hospitalisation après passage a été enregistrée. La surveillance virologique hospitalière indiquait depuis début avril une co-circulation des virus grippaux (33 A(H3N2) et 2 A(H1N1)pdm09). En médecine de ville, 6 prélèvements de type A(H3N2) ont été identifiés en S20, soit 13 virus grippaux depuis début avril (12 A(H3N2) et 1 A(H1N1)pdm09). La Réunion restait en phase pré-épidémique en S20.

Avec une activité grippale stable, La Guyane demeurait en phase post-épidémique en S20.

Source : Santé Publique France