Mise en garde de l'ECDC contre un risque croissant de maladies transmises par les moustiques en Europe. Médecine des voyages

Publié le 4 juil. 2023 à 23h23

Biographie

Médecin biologiste.

Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) a mis en garde contre un risque croissant de maladies transmises par les moustiques en Europe.

  • Aedes albopictus, espèce la plus invasive susceptible de transmettre la dengue, le chikungunya et le zika, est établi dans les pays suivants : Albanie, Allemane, Autriche, Bosnie Herzégovine, Bulgarie, Croatie, Chypre, Espagne, France, Gibraltar, Grèce, Hongrie, Italie, Kosovo, Liechtenstein, Macédoine du Nord, Malte, Moldavie, Monaco, Montenegro, Portugal, Roumanie, San Marin, Slovénie, Suisse, Turquie,
  • Aedes aegypti, connu pour transmettre la dengue, la fièvre jaune, le chikungunya, le Zika, et potentiellement, le virus du Nil occidental, a été établi à Madère, et à Chypre depuis 2022 et pourrait continuer à se propager à d’autres pays européens.
  • Le Culex (C. pipiens), principal vecteur du virus du Nil occidental, est le moustique le plus largement présent en Europe
  • Anopheles maculipennis s.l., potentiel vecteur du paludisme, est présent du sud de l’Italie au nord de la Finlande.

En 2022, 1 133 cas (dont 92 décès) de maladie à virus du Nil occidental ont été signalés dans les pays suivants : Italie, Grèce, Roumanie, Allemagne, Hongrie, Croatie, Autriche, France, Espagne, Slovaquie et Bulgarie. En outre, en 2022, des épidémies de dengue ont éclaté en France et en Espagne, avec 71 cas au total. Les virus du chikungunya et du zika ont également été transmis dans les pays européens ces dernières années.

Les efforts doivent se concentrer sur les moyens de contrôler les populations de moustiques, de renforcer la surveillance et d'appliquer les mesures de protection individuelle.

Source : Centre européen de prévention et de contrôle des maladies