Premiers résultas d'efficacité en vie réelle de la vaccination contre la grippe saisonnière au Canada

mesvaccins.net

La revue Eurosurveillance vient de publier les premières estimations canadiennes de l'efficacité dans la vie réelle (EV) du vaccin antigrippal de la saison 2023/24 à l'aide de données collectées dans l’Etat d’Alberta.

L’étude a pris en compte les dépistages de grippe par PCR effectués entre le 29 octobre (S44) et le 30 décembre 2023 (S52), quel que soit le contexte clinique. Les cas étaient des personnes avec PCR positive et les témoins les personnes dont le test était négatif. Les personnes ont été considérées comme immunisées si elles avaient reçu un vaccin antigrippal au moins 14 jours avant la date de prélèvement. L’information était issue des registres de vaccination.

Les personnes avec comorbidités ont été identifiées sur la base des codes de diagnostic enregistrés lors d'interactions antérieures avec les services de santé. Les personnes sous immunosuppresseurs ont été identifiées sur la base des dossiers de dispensation en pharmacie.

Au total, 38 136 personnes ont été incluses dans l'analyse, dont 29 195 ont été testées négatives pour la grippe, 8 325 positives pour la grippe A(H1N1)pdm09, 310 positives pour la grippe A(H3N2) et 312 positives pour la grippe B.

La couverture vaccinale globale dans la population incluse était inférieure à 30% ; elle était de 43% chez les personnes de 65 ans et plus et de 33% chez les personnes avec comorbidités.

La plus grande proportion de tests concernait les personnes âgées de 65 ans et plus, et la semaine du 10 décembre 2023 (semaine 50).

Les auteurs ont estimé l' EV de la vaccination antigrippale pour la saison 2023/24 en temps quasi réel, jusqu'à fin décembre, à # 61 %

(IC 95 % : 58-64) contre la grippe A(H1N1), 49 % (IC 95 % : 28-63) contre la grippe A(H3N2) et 75 % (IC 95 % : 58-85) contre la grippe. Le taux d'efficacité contre la grippe A(H1N1)pdm09 était plus élevé chez les jeunes enfants âgés de 6 mois à 9 ans (74 % ; IC 95 % : 66-79) que chez les adultes âgés de # 65 ans et plus

( # 57 %

; IC 95 % : 52-61).

Le contexte clinique étant inconnu dans l'étude, toutes les personnes ont été considérées comme symptomatiques, et la date de prélèvement a été prise comme approximation de la date d'apparition des symptômes. Il s’agit de la principale limite de cette étude. Cependant la comparaison des résultats d’EV obtenus avec la même méthode lors de saisons précédentes, avec les résultats obtenus par le réseau sentinelle prenant en compte exclusivement des patients avec syndrome grippal documenté, suggère que ces limitations n'ont pas eu d'impact significatif sur les estimations.

Source : Eursurveillance

Pages associées