Tension d'approvisionnement sur le vaccin diphtérique, tétanique et poliomyélitique REVAXIS

Publié le 20 jan. 2024 à 19h39

Biographie

Médecin biologiste.

L'Agence nationale de la sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a signalé le 19 janvier une tension d'approvisionnement sur le vaccin Revaxis suspension injectable en seringue préremplie. vaccin diphtérique, tétanique et poliomyélitique (inactivé), (adsorbé) à teneur réduite en antigènes – [anatoxine diphtérique, anatoxine tétanique, virus poliomyelitique inactivé].

Le vaccin Revaxis (dTP) est indiqué chez l'adulte, en rappel d’une vaccination antérieure, pour la prévention conjointe de la diphtérie, du tétanos et de la poliomyélite. Il convient de se référer aux recommandations officielles du calendrier vaccinal. A titre exceptionnel, pour les rappels de l'enfant et de l'adolescent à l’âge de 6 ans et de 11-13 ans, ce vaccin peut être utilisé en cas de contre-indication à la vaccination coquelucheuse.

  • Sa distribution est contingentée sur le marché privé (pharmacies d'officine).
  • Les DROM et les hôpitaux ne sont pas concernés par ce contingentement.
  • La remise à disposition normale est prévue fin février 2024

Afin de sécuriser autant que possible la situation en France et de préserver les stocks disponibles, la vente et l’exportation du médicament par les grossistes répartiteurs vers l’étranger est interdite à compter de la publication de cette fiche d’information sur notre site (application de la loi de santé publique 2016-41 publiée au Journal Officiel le 27 janvier 2016 et des dispositions des articles L. 5121-30 et L.5124-17-3 du Code la Santé Publique).

Cette mesure d’interdiction de vente en dehors du territoire national, ou aux distributeurs en gros à l’exportation, doit être appliquée et respectée jusqu’à la remise à disposition normale du médicament, permettant un approvisionnement continu et approprié du marché national. 

Source : Agence nationale de la sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM)