En Italie, déjà 27 cas signalés de rougeole en 2024 contre 43 sur toute l'année 2023 Médecine des voyages

Publié le 12 fév. 2024 à 22h45

Biographie

Médecin biologiste.

En Italie, selon l'Institut national de la santé, en 2023, 43 cas de rougeole ont été déclarés à la surveillance. Une augmentation du nombre de cas a été observée au cours des quatre derniers mois de l'année, avec 32 cas déclarés entre septembre et décembre 2023, contre trois cas au cours de la même période en 2022. Sur l'ensemble des cas déclarés en 2023, 42% étaient des cas importés. L'âge médian des cas est de 27 ans mais l'incidence la plus élevée a été observée chez les enfants de moins de 5 ans et 93% des cas n'étaient pas vaccinés.

En janvier 2024, 27 cas de rougeole ont déjà été signalés. L'âge médian est de 35 ans. Plus de la moitié des cas (6/11) ont entre 15 et 39 ans. Un cas a été signalé chez un enfant de moins d'un an (donc non éligible à la vaccination). Les cas ont été déclarés dans 7 régions, et plus de la moitié d'entre-eux(18/27) ont été déclarés dans trois régions (Lombardie, Toscane et Latium) et l'incidence la plus élevée a été rapportée en Toscane (2,4 cas/1 000 000), suivie par le Latium et la Campanie. Neuf des cas signalés (33%) sont des cas importés. Le statut vaccinal est connu pour 23 des 27 cas (85%), dont 21 cas (91%) n'étaient pas vaccinés au moment de l'infection, un cas a été vacciné avec une dose, et pour un cas le nombre de doses administrées est inconnu. Les données préliminaires des cas de rougeole génotypés (11 des 27 cas confirmés) montrent la présence du génotype D8 uniquement.

Source : Institut national de la santé