Vaccination contre le méningocoque C : précisions sur le remboursement des vaccins recommandés dans le contexte actuel de pénurie

Publié le 21 jan. 2015 à 18h32

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 26 août 2020.

La vaccination contre les infections invasives à méningocoque de sérogroupe C (méningites et septicémies) est recommandée dans le calendrier vaccinal à l'âge de 12 mois et jusqu'à 24 ans en rattrapage. Dans un article publié sur MesVaccins.net le 6 janvier 2015, nous avions commenté l'avis du Haut Conseil de la santé publique expliquant comment vacciner contre le méningocoque C dans la situation actuelle de pénurie en vaccins monovalents (c'est-à-dire conférant une protection limitée au méningocoque C).

La Direction générale de la santé (DGS) a diffusé un complément d'information concernant la conduite à tenir dans ce contexte (message d'alerte destiné aux professionnels de santé et instruction n° DGS/RI1/2015/15 du 16 janvier 2015 relative à la tension en approvisionnement de vaccins méningococciques monovalents et à l'utilisation de vaccins méningococciques tétravalents pour les populations âgées de 5 ans à 24 ans).

La DGS rappelle qu'il est recommandé de vacciner contre les infections invasives à méningocoque de sérogroupe C :

  • Les enfants âgés de 12 mois à 4 ans, avec un vaccin méningococcique monovalent (Neisvac® ou Menjugatekit®). Ces vaccins, réservés aux enfants de 12 mois à 4 ans, sont disponibles aux conditions habituelles en officine de pharmacie.
  • Les personnes âgées de 5 ans à 24 ans avec un vaccin méningococcique tétravalent ACWY (Nimenrix® ou Menveo®, vaccins conférant une protection contre le méningocoque C, mais aussi contre les méningocoques A, W et Y). 

Les vaccins tétravalents sont disponibles en officine de pharmacie mais ne sont pas remboursés par l'Assurance maladie. Afin de permettre la prise en charge financière de ces vaccins tétravalents, la DGS invite les médecins à informer leurs patients qu'ils peuvent :

  • Se faire vacciner gratuitement dans un centre de vaccination (liste consultable sur le site Internet de chaque Agence Régionale de Santé).
  • Se procurer le vaccin dans une pharmacie à usage intérieur (PUI) autorisée à la rétrocession de certains établissements de santé (liste consultable sur le site Internet de chaque Agence Régionale de Santé). Ce vaccin est pris en charge par l'Assurance maladie.

Par ailleurs, après analyse du contexte épidémiologique depuis 2012, le Haut Conseil de la santé publique a recommandé (avis du 7 novembre 2014), pour une durée d'un an, la vaccination méningococcique C pour les hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes ainsi que pour les personnes âgées de 25 ans et plus qui fréquentent les lieux de convivialité ou de rencontre gays. Compte tenu de la pénurie, un vaccin tétravalent ACWY est recommandé pour la vaccination des adultes concernés par cet avis (vaccin disponible en officine de pharmacie mais non remboursé).

Ces recommandations seront actualisées en fonction de la disponibilité des vaccins.

Des informations complémentaires sur le site de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé d'une part, et sur celui de l'assurance maladie d'autre part.

Le système expert de MesVaccins.net (audit vaccinal et carnet de vaccination électronique) a été mis à jour avec ces informations.

Source : Instruction n° DGS/RI1/2015/15 du 16 janvier 2015 relative à la tension en approvisionnement de vaccins méningococciques monovalents et à l'utilisation de vaccins méningococciques tétravalents pour les populations âgées de 5 ans à 24 ans.