Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Epidémie à Rotavirus dans un parc aquatique en Malaisie Médecine des voyages

Publié le 11 oct. 2016 à 08h31

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En Malaisie, les autorités sanitaires ont notifié une épidémie d'infections à Rotavirus au parc aquatique Bukit Merah Laketown Resort.

Selon l'enquête l'eau du parc aquatique était la source de l'épidémie et la date de l'exposition possible était le 24 septembre 2016. Le ministère de la santé a enregistré 30 cas de rotavirus confirmés parmi les 70 visiteurs du parc aquatique qui ont présenté une gastro-entérite aiguë depuis 24 septembre 2016.

Le Rotavirus est la cause la plus fréquente de diarrhée chez les nourrissons et les enfants dans le monde. C'est un virus de la famille des Reoviridae qui se transmet par voie oro-fécale directe ou indirecte, essentiellement inter-humaine.

Les Rotavirus entraînent une gastro-entérite. Après une période d'incubation allant de quelques heures à quelques jours (en général 24 à 72 heures), des selles fréquentes et liquides apparaissent soudainement. Le virus pouvant atteindre le foie, ces selles peuvent être claires et accompagnées d'urines foncées. La fièvre, généralement peu élevée, s'accompagne parfois de vomissements, surtout chez les nourrissons. La guérison complète survient après 4 à 7 jours. Cependant, une diarrhée sévère sans réhydratation adaptée (en eau et électrolytes) peut entraîner le décès. L'association à d'autres pathogènes du système digestif peut jouer un rôle dans la sévérité de la maladie.

Il existe un vaccin contre les Rotavirus. Ce vaccin n'est conseillé que dans des conditions particulières très spécifiques, pris en compte par le système expert de MesVaccins.net et Medecinedesvoyages.net.

En cas d'épidémie ou de voyage en zone à risque, le voyageurs doit appliquer les recommandations suivantes :

  • Se laver fréquemment les mains à l'eau et au savon, en particulier avant toute prise alimentaire ou de préparation les aliments;
  • Éviter l'usage des serviettes collectives ;
  • Se laver systématiquement les mains, après être allé à la selle, après nettoyage des fesses d'un nourrisson et des surfaces souillées ;
  • Utiliser des solutions hydro-alcooliques pour désinfecter les mains ;
  • Utiliser de l'eau bouillie pour reconstituer le lait en poudre des biberons ;
  • Ne boire que de l'eau minérale en bouteille capsulée ou de l'eau traitée (par chloration, par Troclosène sodique ou par ébullition) ;
  • Éviter de partager les verres d'eau ou les couverts à table ;
  • Éviter les rapprochements tactiles avec des personnes saines quand on se sait infecté.

Source : Promed.


Maladie : Rotavirus

Vaccins : ROTARIX RotaTeq

Référence principale :