Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Risque de rupture du vaccin ACT-HIB contre les infections dues à la bactérie Haemophilus influenzae de type b

Publié le 5 juin 2019 à 10h31

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) a annoncé un risque de rupture du vaccin conjugué ACT-HIB, vaccin monovalent (c'est-à-dire non combiné à d'autres vaccins contre d'autres maladies) contre les infections à Haemophilus influenzae de type b.

Haemophilus influenzae de type b est une bactérie souvent désignée par l'abréviation "Hib". Les infections à Hib sont fréquentes et graves chez les nourrissons et les jeunes enfants avant 5 ans, notamment durant les premiers mois de vie. La bactérie est transmise par voie aérienne. Les principales complications des infections à Hib sont les méningites, les épiglottites, les septicémies et les pneumonies. Habituellement, la protection vaccinale contre ces infections est apportée par l'administration d'un vaccin combiné chez le nourrisson, le plus souvent un vaccin hexavalent (Hexyon, Infanrix hexa ou Vaxelis), parfois un vaccin pentavalent (Infanrixquinta ou Pentavac). L'apport du vaccin a été spectaculaire, entrainant une quasi-disparition des infections à Hib chez les enfants.

La vaccination par le vaccin monovalent est recommandée en dehors du cadre légal réglementant son usage chez les personnes à risque âgées de plus de 5 ans. Il s'agit notamment des patients dont la rate est absente (asplénie anatomique : la rate a été enlevée chirurgicalement, par exemple à la suite d'un accident de la route) ou fonctionne mal (asplénie fonctionnelle, par exemple au cours des  maladies de l'hémoglobine).

La distribution est réservée aux hôpitaux depuis début juin 2019. La remise à disposition est prévue pour le mois d'août prochain.

Source : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).


Maladie : Haemophilus influenzae b

Vaccin : ACT-HIB

Référence principale :