L'épidémie de rougeole se poursuit en République Démocratique du Congo Médecine des voyages

Publié le 8 avr. 2020 à 11h39

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

En République démocratique du Congo (RDC), l'épidémie de rougeole qui sévit depuis 2019  se poursuit. 

Au cours des 12 premières semaines de 2020, un total de 42 143 cas suspects ont été signalés, avec 527 décès (létalité = 1,3 %). Le groupe des moins de 5 ans reste le plus touché à travers le pays depuis le 1er janvier, avec 62,3 % des cas.

L'épidémie est toujours active dans les provinces de l'ouest et du sud des zones de santé de Mongala, Sud Ubangi, Nord Ubangi, Equateur, Maindombe, Kongo Central, Kasai, Kwilu et Sankuru. Certaines provinces de l'est, notamment le Haut Ulele, Nord-Kivu, Sud-Kivu et le Tanganyika, sont également touchées.

L'Organisation mondiale de la santé déclare que l'épidémie de rougeole en cours en République démocratique du Congo est très préoccupante, d'autant plus que certaines mesures d'intervention vitales peuvent être perturbées par des mesures confinement pendant l'épidémie de COVID-19, en particulier dans la province de Kinshasa.

Source : Outbreak News Today.