Le point sur les arboviroses signalées sur en Afrique en 2023 Médecine des voyages

Publié le 9 nov. 2023 à 19h32

Biographie

Médecin biologiste.

1. Dengue

Depuis janvier 2023, un total de 92 408 cas (20 399 confirmés ; 72 009 suspects) et 161 décès (taux de létalité : 0. 2 %) de la dengue ont été signalés dans 12 États membres de l'Union africaine (UA) : Angola (3 cas ; 0 décès), Burkina Faso (73 596 ; 133), Tchad (1 491 ; 1 ; les cas concernent six des 23 provinces du pays), Côte d'Ivoire (107 ; 0), Égypte (578 ; 0), Éthiopie (12 699 ; 7 ; la majorité (70 %) des cas ont été signalés dans la région d'Afar), Guinée (6 ; 1), Mali (721 ; 1), Maurice (264 ; 0), Sao Tomé et Principe (1 227 ; 11), Sénégal [55 ; 0 ; la majorité des cas ont été signalés dans les districts de Thilogne (38 ; 69,1%) et de Pikine (4 ; 7,3%)] et Soudan (1 664 ; 7). 

2. Chikungunya

Depuis le début de l'année, 740 cas de chikungunya (498 confirmés ; 242 suspects) et aucun décès ont été signalés dans trois États membres de l'UA : le Burkina Faso (472 ; 0 ; les cas concernent cinq des 70 districts sanitaires du pays, Pouytenga, Ouagadougou, Zorgho, Koudougou et Bobo), le Mali (8;0) et le Sénégal (230 ; 0 ; au 1er octobre 2023, il y avait 230 cas confirmés dans six régions, Kedougou (164) et Tambacounda (60) étant les plus touchées).

3. Infections par le virus du Nil occidental (virus West-Nile)

Le 26 octobre 2023, en Tunisie, le ministère de la Santé a signalé 10 nouveaux cas confirmés et un nouveau décès dus au virus du Nil occidental (VNO) (CFR : 10%) dans cinq gouvernorats : Gabes (2 cas confirmés ; 0 décès), Kef (1 ; 0), Monastir (1 ; 0), Sfax (1 ; 0) et Tozeur (5 ; 1).  Au total, depuis le début de l'année 2023, 141 cas (10 confirmés ; 131 suspects) et un décès (taux de létalité : 10%) de VNO ont été signalés dans cinq des 24 gouvernorats de la Tunisie. Parallèlement, un cas concernant un équidé a été identifié le 14 septembre à La Soukra, gouvernorat d’Ariana.

Rappelons qu'en Algérie, plusieurs foyers d'infection à VNO ont été identifiés chez des équidés et que des sources locales font état d'au moins une dizaine de cas humain (voir la nouvelle du 26 octobre).

Sources : Africa CDC, Organisation mondiale de la santé, Organisation mondiale de la santé animale