Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Cas de méningite à méningocoque à Taïwan Médecine des voyages

Publié le 19 mar. 2018 à 15h16

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

A Taïwan, le 15 mars 2018, les Centers for Disease Control (CDC de Taïwan) ont notifié un  décès par méningite à méningocoque chez une fillette âgée de 1 an qui réside dans le nord de lîle.
Le 2 mars, elle a développé des symptômes, rhume et fièvre, et a consulté un médecin dans une clinique.

Devant l'aggravation des symptômes elle a été admise le 13 mars en unité de soins intensifs où elle est décédée malgré le traitement.

L'infection à Neisseria meningitidis (sérogroupe non précisé) a été confirmée au laboratoire.
En fonction de la période d'incubation maximale du cas (entre le 1er et le 11 mars), 32 contacts ont été identifiés. Actuellement, aucun d'entre eux n'a développé de symptômes suspectés.

En 2018, un total cumulé de 3 cas sporadiques de méningite à méningocoque B, dont 2 décès, ont été confirmés.

Source : Centers for Disease Control de Taiwan.