Cas de diphtérie au Viêt Nam Médecine des voyages

Publié le 4 juil. 2020 à 22h04

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

Au Viêt Nam, le 29 juin 2020, les autorités sanitaires de la région des hauts plateaux la province du centre de Kon Tum ont notifié 3 cas de diphtérie, portant le nombre total dans la province depuis le début de l'année 8 cas.

Selon le département de la santé de la province, les 3 derniers patients atteints de diphtérie comprennent 2 personnes âgées de 11 et 25 ans dans le district de Dak To et une autre âgée de 10 ans dans le district de Sa Thay. Ils sont traités dans les centres de santé du district et sont dans un état stable.

Le 29 juin 2020, le Center for Diseases Control de la province a prélevé 36 échantillons dans le district de Dak To et 52 dans le district de Sa Thay.

Les personnes isolées locales qui ont été en contact étroit avec les patients ou ceux suspectés d'avoir la maladie, sont appelés à se faire vacciner pour prévenir les maladies pour eux-mêmes et la communauté.

Rappels sur la diphtérie :

La diphtérie est une maladie hautement contagieuse due à une Corynébactérie du complexe diphtheriae (Corynebacterium diphtheriae, Corynebacterium ulcerans, Corynebacterium pseudotuberculosis). Ces trois espèces de bactéries sont aptes à produire la toxine diphtérique. Cette toxine est essentiellement la responsable des manifestations cliniques. 

Le mode de transmission se fait par voie aérienne lors de contacts directs avec des malades ou des porteurs sains par l'intermédiaire d'aérosols émis par la toux et les éternuements.

La période d'incubation de la diphtérie est habituellement de 2 à 5 jours. Le symptôme le plus caractéristique de cette maladie est la présence de « fausses membranes » blanchâtres au niveau des amygdales ou de la plaie. L'angine diphtérique est la forme habituelle de la maladie. Elle est caractérisée par une pharyngite, de la fièvre, une tuméfaction du cou et une céphalée. Dans certains cas la toxine peut conduire à une paralysie du système nerveux central ou bien du diaphragme et de la gorge entraînant la mort par asphyxie.

Les voyageurs à destination des pays où la diphtérie est endémique doivent vérifier leur statut vaccinal avant le départ. Les réfugiés qui manquent de preuves d'une vaccination contre la diphtérie doivent être considérés comme non protégés.

Il existe un vaccin efficace, obligatoire pour les enfants et les professionnels de santé. La primo-vaccination est obligatoire chez l'enfant à 2, 4 et 11 mois, elle est suivie de rappels à 6 ans, 11-13 ans, 25 ans, 45 ans et 65 ans, puis tous les 10 ans.

Le voyageur peut vérifier si la vaccination contre la diphtérie lui est recommandée ou non en utilisant le système expert de MesVaccins.net.

Source : Promed.