Cas de poliomyélite du à un poliovirus dérivé de la souche vaccinale aux Etats-Unis Médecine des voyages

Publié le 24 juil. 2022 à 18h08

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Aux Etats-Unis, le Département de la santé de l'État de New York et le Département de la santé du comté de Rockland ont alerté le public le 21 juillet 2022 sur la survenue d'un cas de poliomyélite chez un résident du comté de Rockland âgé de 20 ans. Le patient présentait une atteinte des membres inférieurs. Après un diagnostic initial de myélite flasque aiguë, les tests ont détecté un poliovirus de type 2 associé au vaccin (PVDV2). 

Le patient s'était rendu plus tôt dans l'année en Pologne et en Hongrie, mais surtout il n'était pas vacciné, vivant dans une communauté dont la couverture vaccinale est insuffisante. 

Il s'agit du premier cas confirmé américain de poliomyélite en près d'une décennie.

Source : ProMED.