Un poliovirus sauvage de type 3 échappé d'un laboratoire aux Pays-Bas

Publié le 18 fév. 2023 à 20h13

Biographie

Médecin biologiste.

La revue Eurosurveillance a publié le 2 février 2023 un article relatif à la détection du poliovirus sauvage de type 3 (PVS3) au Pays-Bas.

Une surveillance environnementale systématique effectuée toutes les 3 semaines est mise en place autour des structures manipulant des poliovirus du parc scientifique d'Utrecht-Bilthoven (USP-B) aux Pays-Bas.  Le 15 novembre 2022, l’analyse d’un échantillon d'eaux usées a révélé la présence de deux souches de PVS3. Les échantillons prélevés précédemment (6 décembre 2022) et postérieurement (10 janvier 2023) étaient négatifs. Le séquençage génomique (souche PVS3-Saukett G) permettait d’identifier une souche très proche de souches utilisées pour la production de vaccins (2 et 3 mutations de différence). La présence de ces mutations suggérait une excrétion humaine plutôt qu'une libération directe de la souche dans l’environnement.

Quatre laboratoires travaillant avec des poliovirus ont été identifiés sur le site de l'USP-B. Seuls les laboratoires Bilthoven Biologicals (BBio) et RIVM travaillaient avec la  souche PVS3-Saukett G.

Les employés des laboratoires identifiés comme source potentielle de cette élimination environnementale ayant eu accès aux souches PVS3 (n = 51) dans les 3 semaines précédant l'isolement environnemental ont été prélevés (échantillons de selles et de sérum). Chez un employé de la société BBio, les deux prélèvements de selles et le prélèvement sanguin ont permis de diagnostiquer un cas d’infection asymptomatique à WPV3. L’employé était vacciné contre la poliomyélite.

Ce personnel a été isolé du 8 décembre au 11 janvier dans des locaux dédiés du parc scientifique d'Utrecht-Bilthoven, une zone des Pays-Bas avec une couverture vaccinale supérieure à 90 % (cet employé résidant dans une région des Pays-Bas où la couverture vaccinale est sous-optimale (< 90 %), l'isolement à domicile n'était pas envisageable). Cet isolement de 33 jours a été levé après 3 prélèvements de selles quotidiens consécutivement négatifs. Les 27 cas contacts identifiés (16 professionnels et 11 privés) ont tous été testés négatifs.

Le producteur des vaccins contre la polio Bbio a, de sa propre initiative, arrêté toutes les activités impliquant le poliovirus depuis le 9 décembre 2022. Il devait reprendre ses activités au plus tôt le 6 février 2023, en fonction des résultats de l’analyse des causes de cet incident grave.

Commentaires

L'incident rapporté dans Eurosurveillance est un incident grave. En septembre 2014, suite à une erreur humaine, 45 litres de solution concentrée de virus vivant de la polio avaient été déversés dans l'environnement par l'entreprise pharmaceutique GlaxoSmithKline (GSK), dans la ville de Rixensart, en Belgique.

L’éradication du PVS3 a été prononcée par l’OMS le 24 octobre 2019. Le dernier cas de poliomyélite causé par un poliovirus de type 3 a été détecté dans le nord du Nigéria en 2012. Le dernier cas de poliomyélite causé par un PVS2 a été détecté dans le nord de l'Inde en 1999. En septembre 2015, l'éradication du virus poliomyélitique sauvage de type 2 a été déclarée. Actuellement, seul le PVS1 circule. Deux pays sont considérés comme endémique, le Pakistan et l’Afghanistan, et en 2022 WPV1 a également été détecté au Mozambique et au Malawi. 

Par ailleurs, il existe des cas rares de poliomyélite causés par des souches de poliovirus dérivées du vaccin vivant atténué administré par voie orale. Ces souches peuvent être éagelement isolées de l'environnement. Dans la grande majorité des cas (90 %) il s'agit de souches dérivées du poliovirus de type 2 (PVDVc2, pour PolioVirus Dérivé du Vaccin circulant de type 2), plus rarement du PVDVc3 ou du PVDVc1. Ces souches vaccinales ont fait l’actualité en 2022 avec l’isolement de PVDVc2 aux États-Unis (environnement et cas humain), au Canada (environnement), au Royaume-Uni, (environnement) et en Israël (environnement), et de PVDVc3 en Israël et dans les Territoires palestiniens occupés  (environnement).

Source : Eurosurveillance.