Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Lancement de la campagne de vaccination contre la grippe à la Réunion et à Mayotte

Publié le 23 avr. 2015 à 21h40

Biographie

- Professeur agrégé enseignant à l'École du Val-de-Grâce et à l'Université de Bordeaux.

Liens d'intérêt

- Aucune perception de rémunération ou de tout autre avantage de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.
- Aucune rémunération ou avantages reçus de l'industrie pharmaceutique.
- Déclaration mise à jour le 18 novembre 2019.

Une campagne de vaccination et des vaccins adaptés à l'épidémiologie de la grippe dans l'hémisphère sud

L'Agence régionale de santé (ARS) de l'Océan Indien vient de publier un communiqué annonçant le lancement de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière à la Réunion et à Mayotte. Ces îles, situées dans l'hémisphère Sud, sont atteintes par l'épidémie de grippe durant l'hiver austral, qui s'étend de mai à novembre à la Réunion et de juin à septembre à Mayotte.

La campagne de vaccination contre la grippe a commencé le 21 avril 2015 et se poursuivra jusqu'au 31 août 2015. Les autorités sanitaires rappelle que la grippe saisonnière est souvent considérée comme bénigne alors qu'elle cause des décès chaque année, notamment chez les personnes âgées et celles atteintes de maladies chroniques. « La grippe, ce n'est pas rien. Alors je fais le vaccin », tel est le slogan de cette nouvelle campagne de vaccination.

Nous avions annoncé la composition du vaccin grippal pour l'hémisphère sud en octobre 2015. Cette année, le vaccin disponible est différent de celui proposé en métropole pendant l'hiver dernier. L'Agence Nationale de Sécurité du Médicament a validé son importation pour permettre aux populations de la Réunion et de Mayotte de se faire vacciner contre les virus susceptibles de circuler pendant l'hiver austral.  

Une couverture vaccinale contre la grippe insuffisante

En 2014, près de 50 000 personnes ont été vaccinées à la Réunion. Seulement 40 % des personnes pour lesquelles la vaccination est recommandée ont été vaccinées. Pourtant, chaque hiver, la grippe saisonnière touche de nombreuses personnes à la Réunion, pouvant entraîner des complications graves, voire des décès chez les personnes les plus fragiles. Ainsi, en 2014, l'épidémie de grippe saisonnière a été particulièrement marquée puisque 32 personnes ont été admises en réanimation ; parmi ces malades, 9 décès sont survenus. La plupart de ces personnes n'étaient pas vaccinées alors qu'elles faisaient partie des populations pour lesquelles la vaccination est fortement recommandée. 

Pour l'ARS Océan Indien, la prévention des décès évitables est un enjeu majeur de santé publique. Relancer le réflexe de la vaccination est donc une priorité. Il s'agit, conformément aux recommandations du Haut Conseil de la santé publique, de protéger en les vaccinant les personnes âgées de 65 ans et plus, celles qui sont atteintes de certaines maladies chroniques, les femmes enceintes et les personnes obèses, mais aussi tous les professionnels de santé.

Ainsi, tous les acteurs sont invités à se mobiliser pour : 

  • sensibiliser les personnes à risque sur la gravité de la grippe, qui peut entraîner des complications sérieuses, voire mortelles ;
  • recommander à ces personnes de se faire vacciner dès le début de la campagne. 

Les vaccins contre la grippe sont disponibles en pharmacie depuis le 21 avril 2015.

Source : ARS Océan Indien.