Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

La circulation du poliovirus de type 2 dérivé du vaccin (PVDVc2) a été confirmée au Mozambique Médecine des voyages

Publié le 13 jan. 2019 à 14h32

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

Au Mozambique, selon l'Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite (GPEI), la circulation du poliovirus de type 2 dérivé du vaccin (PVDVc2) a été confirmée .

Un nouveau foyer de poliovirus de type 2 en circulation dérivé du vaccin a été biologiquement confirmé. Deux isolats de poliovirus de type 2 circulants liés à un vaccin de type 2 (PVDVc2) ont été détectés.  Il s'agit d'un cas de paralysie flasque aiguë, avec apparition de la paralysie le 21 octobre 2018, chez une fillette de six ans sans antécédents de vaccination, du district de Molumbo, dans la province du Zambézia et un contact de la communauté avec le cas.

Les autorités sanitaires et ses partenaires collaborent avec leurs homologues nationaux pour aider les autorités de santé publique locales à mener une enquête sur le terrain (clinique, épidémiologique et immunologique) et une évaluation approfondie des risques afin de discuter de la planification et de la mise en œuvre de la vaccination et des interventions en cas d'épidémie.

En janvier 2017, un seul poliovirus de type 2 dérivé du vaccin avait été isolé chez un garçon de 5 ans atteint de paralysie flasque aiguë, également de la province du Zambézia, dans le district de Mopeia. La réponse aux épidémies a été réalisée au premier semestre de 2017 avec le vaccin antipoliomyélitique oral monovalent de type 2 (mOPV2).

Les poliovirus dérivés de vaccins sont des souches rares de poliovirus génétiquement mutées à partir de la souche contenue dans le vaccin antipoliomyélitique oral. Le vaccin antipoliomyélitique oral contient un virus vaccinal vivant atténué (affaibli). Lorsqu'un enfant est vacciné, le virus vaccinal affaibli se réplique dans l'intestin et pénètre dans le sang, déclenchant une réponse immunitaire protectrice chez l'enfant. Comme le poliovirus sauvage, l'enfant excrète le virus vaccinal pendant une période de six à huit semaines. Il est important de noter que lorsqu'il est excrété, certains virus-vaccins peuvent ne plus être identiques au virus-vaccins d'origine car ils ont été génétiquement modifiés au cours de la réplication.

Les règles de personnalisation de l'information sur la vaccination contre la poliomyélite de MesVaccins.net ont été mises à jour.

Source : Outbreak News Today ; Organisation mondiale de la santé.


Maladie : Poliomyélite

Vaccins : BOOSTRIXTETRA HEXYON IMOVAX POLIO Infanrix hexa INFANRIXQUINTA INFANRIXTETRA PENTAVAC REPEVAX REVAXIS TETRAVAC-ACELLULAIRE VAXELIS

Référence principale :