Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Le point sur l'évolution de l'épidémie de poliovirus sauvage et de la circulation de poliovirus dérivés de la souche vaccinale en mai 2019 Médecine des voyages

Publié le 18 mai 2019 à 15h53

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

Des efforts mondiaux de santé publique sont en cours pour éradiquer la poliomyélite en immunisant chaque enfant jusqu'à ce que la transmission du virus soit stoppée et que le monde entier soit désormais libéré de la poliomyélite.

En juin 2002, la Région européenne de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a été officiellement déclarée exempte de poliomyélite. 

Le 5 mai 2014, l'OMS a déclaré que la poliomyélite était une urgence de santé publique d'importance internationale en raison de l'inquiétude grandissante liée à la circulation et à la propagation internationale du poliovirus sauvage en 2014.

Le 17 mai 2019, depuis le 12 avril 2019, 13 nouveaux cas de poliovirus sauvage de type 1 (PVS1) ont été notifiés au Pakistan (9 cas) et en Afghanistan (4 cas). En outre, six nouveaux cas d'infection par un poliovirus de type 2 dérivé du vaccin (PVDVc2) ont été notifiés au Nigéria (4 cas), en République Démocratique du Congo (1 cas) et en Somalie (1 cas).

En 2019 et au 15 mai 2019, 22 cas de poliovirus sauvage de type 1 (PVS1) ont été signalés au Pakistan (15 cas) et en Afghanistan (7 cas).
En outre, 10 cas de poliovirus de type 2 dérivé du vaccin (PVDVc2) ont été notifiés au Nigéria (8 cas), en République Démocratique du Congo (1 cas) et en Somalie (1 cas) .

1. En Afghanistan :

Aucun cas de poliovirus sauvage de type 1 (PVS1) n'a été signalé au cours de la semaine du 6 au 12 mai. Sept cas de PVS1 ont été notifiés en 2019. Le nombre total de cas de PVS1 en 2018 est de 21.

2. Au Pakistan :

Quatre cas de poliovirus sauvage de type 1 (PVS1) ont été confirmés: deux dans le district de Bannu, dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, un dans le district du Nord-Waziristan dans le KPTD, et un dans le district de Larkana dans la province du Sindh. 

Les malades ont commencé à être paralysés, respectivement les 18, 26, 22 et 17 avril 2019.

Quatre échantillons environnementaux positifs pour le PVS1 ont été notifiés la semaine  du 6 a 12 mai : 

Les échantillons ont été collectés du 16 au 20 avril 2019.

3. En Iran :

Le 9 mai 2019, l'Organisation mondiale de la santé a été informée du dépistage du poliovirus sauvage de type 1 (PVS1) sur un échantillon de l'environnement prélevé le 20 avril dans les provinces de Seestan et Baloutchistan, en Iran.

Le virus collecté est un échantillon environnemental uniquement et aucun cas associé de paralysie n'a été détecté.

Le séquençage génétique a confirmé qu'il est lié au PVS1 circulant à Karachi, au Pakistan.

Le ministère de la Santé et les autorités sanitaires locales ont lancé une enquête approfondie et les partenaires de l'Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite sont en attente pour apporter leur soutien, si nécessaire.

Une évaluation immédiate des risques suggère que cet événement a des incidences limitées sur la santé publique, compte tenu des niveaux très élevés de couverture vaccinale de l'Iran et de la surveillance étroite de la maladie.

Cependant, cet événement souligne encore le risque de propagation internationale du PVS1 en provenance du Pakistan/Afghanistan.

4. Au Nigéria :

Aucun cas de poliovirus de type 2 dérivé du vaccin (PVDVc2) n'a été signalé au cours de la semaine du 6 au 12 mai.
Jusqu'à présent, sept cas de (PVDVc2) ont été notifiés en 2019. En 2018, 34 cas ont été notifiés.
Aucun échantillon environnemental positif pour le PVDVc2 n'a été signalé la semaine du 6 au 12 mai.
Aucun cas de poliovirus sauvage de type 1 (PVS1) n'a été signalé dans le pays depuis celui détecté dans l'État de Borno et débutant le 21 août 2016 par une paralysie.
La confirmation récente de la propagation d'une des épidémies de PVDVc2, tant au Nigéria qu'au niveau international, souligne le besoin urgent de combler les lacunes en matière de vaccination dans la riposte en cours et d'optimiser l'étendue géographique et la qualité opérationnelle de la riposte avec du vaccin poliomyélite oral monovalent de type 2 (VPOm2).

5. Dans les pays riverains du Lac Tchad :

Aucun cas de poliovirus de type 2 dérivé du vaccin (PVDVc2) n'a été signalé au cours de la semaine du 6 au 12 mai.
Un PVDVc2 a été isolé d'un contact communautaire asymptomatique dans le département de Magaria, dans la région de Zinder. L'échantillon a été collecté le 16 mars 2019.
En 2018, 10 PVDVc2 ont été identiiés au Niger.
L'épidémie est génétiquement liée à l'épidémie de PVDVc2 provenant de l'État de Jigawa, au Nigéria.
Le virus a été isolé chez des enfants atteints de paralysie flasque aiguë (PFA) de la région de Zinder, située dans le sud du Niger et à la frontière avec le Nigéria, avec des dates de paralysie allant du 18 juillet au 5 décembre 2018.
La surveillance de la paralysie flasque aiguë et la vaccination systématique dans tout le pays, en mettant l'accent sur les provinces infectées et les provinces situées aux frontières internationales avec le Nigéria, sont renforcées.
La recherche active de nouveaux cas de PFA se poursuit, et des mesures de surveillance supplémentaires, telles que l'augmentation de la fréquence et de l'étendue de la surveillance environnementale et l'échantillonnage communautaire d'individus en bonne santé, sont en cours d'élargissement.

6. En république Démocratique du Congo :

Aucun cas de poliovirus de type 2 dérivé du vaccin (PVDVc2) n'a été signalé au cours de la semaine du 6 au 12 mai.
Jusqu'à présent, un cas de PVDVc2 a été signalé en RDC en 2019. en 2018 20 cas ont été notifiés.
Le pays est actuellement touchée par quatre foyers distincts de PVDVc2, dans le Haut Katanga, Mongala, Maniema, Haut Lomami/Tanganika, Haut Katanga, lIturi et Kasaï.

7. Dans les pays de la Corne de l'Afrique :

Aucun cas de poliovirus de type 2 dérivé du vaccin (PVDVc2) n'a été signalé au cours de la semaine du 6 au 12 mai.
Jusqu'à présent, un cas de PVDVc2 a été signalé en Somalie en 2019.
La Corne de l'Afrique est actuellement touchée par des flambées distinctes de poliovirus en circulation dérivés de vaccins de type 2 (PVDVc2) et de type 3 (PVDVc3), rapportant à la fois des cas de PFA et des échantillons positifs pour l'environnement.
La Somalie a notifié un total de 13 cas de PVDVc (six types 2, six types 3 et une co-infection de type 2 et de type 3) depuis le début des épidémies.
Le dernier virus PVDVc3 provenait d'un cas de PFA du district de Ruun irgood, dans la province de Middle Shabelle, dont la paralysie a débuté le 7 septembre 2018.

Le PVDVc2 en circulation a également été détecté en 2018 dans un échantillon environnemental prélevé au Kenya le 21 mars 2018.

La réponse aux flambées épidémiques pour les deux types de virus est en cours de mise en œuvre conformément aux directives internationalement reconnues. 

Des activités de vaccination supplémentaires à grande échelle (AVS) ont été mises en œuvre dans les régions de Banaadir, Lower Shabelle et  Middle Shabelle, en Somalie.

L'OMS et ses partenaires continuent d'aider les autorités de santé publique locales de la Corne de l'Afrique à mener des enquêtes sur le terrain et à évaluer les risques.

8. En Papouasie-Nouvelle-Guinée :

Le gouvernement de Papouasie-Nouvelle-Guinée, avec le soutien de l'Organisation mondiale de la santé, de l'UNICEF, du Rotary, des gouvernements de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande et d'autres partenaires et donateurs a fait face à la flambée de poliomyélite.
Aucun cas de poliovirus de type 1 dérivé du vaccin (PVDVc1) n'a été signalé au cours de la semaine du 6 au 12 mai.
En 2018, le nombre de cas notifié est de 26.

Le dernier virus PVDVc1 a été isolé d'un échantillon environnemental prélevé dans le district de la capitale nationale le 6 novembre 2018.
Des centres d'opérations d'urgence sont établis et opérationnels au niveau national et dans toutes les provinces touchées. la surveillance de l'environnement est opérationnelle dans cinq sites situés dans deux grandes villes.
Trois activités de vaccination supplémentaires (AVS) de portée croissante ont été organisées depuis la fin juillet, passant de trois provinces à neuf au niveau national. La plus récente visait les enfants de moins de 15 ans, en raison du grand nombre d'enfants plus âgés peu vaccinés.

9. Au Mozambique :

Aucun cas de poliovirus de type 2 dérivé du vaccin (PVDVc2) n'a été signalé au cours de la semaine du 6 au 12 mai.  

Un cas a été notifié ern 2018.

En plus du cas confirmé, le même virus a également été isolé chez deux contacts asymptomatiues de la communauté, notifié les 10 et 17 décembre 2018.

L'Institut et ses partenaires collaborent avec leurs homologues nationaux pour aider les autorités de santé publique locales à mener une enquête sur le terrain (clinique, épidémiologique et immunologique) et une évaluation approfondie des risques afin de discuter de la planification et de la mise en œuvre de la vaccination et des interventions en cas d'épidémie.

10. En Indonésie : 

Aucun cas de poliovirus de type 1 dérivé du vaccin (PVDVc1) n'a été signalé au cours de la semaine du 6 au 12 mai.
Au total, trois isolats de PVDVc1 ont été détectés dans la province de Papouasie :

un cs de PVDVc1 provenant d'un cas de paralysie flasque aiguë (PFA), débutant le début de la paralysie le 27 novembre 2018 ;

deux isolats PVDVc1 chez des sujets contacts communautaires asymptomatiques, recueillis les 24 janvier et 13 février 2019. 

Cette éclosion n'est pas liée au PVDVc1 qui affecte actuellement la Papouasie-Nouvelle-Guinée voisine.
L'Institut et ses partenaires collaborent avec leurs homologues nationaux pour aider les autorités de santé publique locales à mener une enquête sur le terrain (clinique, épidémiologique et immunologique) et une évaluation approfondie des risques afin de discuter de la planification et de la mise en œuvre de la vaccination et des interventions en cas d'épidémie. 

11. La Région européenne de l'Organisation mondiale de la santé :

La Région européenne est exempte de poliomyélite depuis 2002. 

Les vaccins antipoliomyélitiques inactivés sont utilisés dans tous les pays de l'Union européenne. 

Le risque de réintroduction du virus en Europe existe tant qu'il existe des groupes de population non vaccinés ou sous-vaccinés dans les pays européens et que la poliomyélite n'est pas éradiquée.

Sources : Organisation mondiale de la santé ; European Centre for Disease Prevention and Control.


Maladie : Poliomyélite

Vaccins : BOOSTRIXTETRA HEXYON IMOVAX POLIO Infanrix hexa INFANRIXQUINTA INFANRIXTETRA REPEVAX REVAXIS TETRAVAC-ACELLULAIRE VAXELIS

Référence principale :