Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Détection environnementale d’un poliovirus dérivé de la souche vaccinale au Ghana Médecine des voyages

Publié le 23 juil. 2019 à 13h32

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Au Ghana , le 10 juillet 2019, le ministère de la Santé a notifié à l'Organisation mondiale de la santé la détection d'un poliovirus de type 2 en circulation dérivé du vaccin (PVDV2c) dans un échantillon environnemental.

L'échantillon a été collecté dans le district métropolitain de Tamale, dans la région du Nord.

Le virus identifié est génétiquement lié au PVDV2c détecté dans l'État de Kwara, au Nigéria, en cours de propagation dans le pays et dans les pays voisins.

La souche PVDV2c identifiée dans des échantillons environnementaux (c'est-à-dire à partir d'égouts, de systèmes d'eaux usées) peut se propager à travers une communauté.

À l'instar du poliovirus sauvage, les virus de la polio dérivés d'un vaccin peuvent potentiellement causer une paralysie chez des individus non vaccinés ou partiellement vaccinés.

Aucun cas de paralysie associé à l'échantillon environnemental détecté n'a été signalé au Ghana. 

Le Ghana a un programme de vaccination comportant à la fois un vaccin antipoliomyélitique inactivé (IPV) et un vaccin antipoliomyélitique oral bivalent (VPOb) avec une couverture supérieure à 98% dans le pays.

Le Ghana est exempt de poliomyélite depuis 2000.

Conseils aux voyageurs

Le poliovirus dérivé du vaccin circulant (PVDVc) peut être transmis par voie fécale-orale, par l'exposition à de l'eau contaminée par des matières fécales humaines infectées ou par contact direct de personne à personne. Il est conseillé de pratiquer des règles strictes en matière d'alimentation, d'eau et d'hygiène personnelle.

Le voyageur au Ghana, doit s'assurer qu'il a terminé le cycle complet du vaccin contenant la poliomyélite.

Pour le voyageur, des informations détaillées sont disponibles sur le site MesVaccins.net ou Medecinedesvoyages.net, qui prend en compte les recommandations des autorités sanitaires françaises et de l'Organisation mondiale de la santé.

Source : Public Health England, Travel Health Pro.


Maladie : Poliomyélite

Vaccins : BOOSTRIXTETRA HEXYON IMOVAX POLIO Infanrix hexa INFANRIXQUINTA INFANRIXTETRA PENTAVAC REPEVAX REVAXIS TETRAVAC-ACELLULAIRE VAXELIS

Référence principale :