Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Le point sur l'évolution de l'épidémie de poliovirus sauvage et de la circulation de poliovirus dérivés de la souche vaccinale en octobre 2019

Publié le 6 oct. 2019 à 13h39

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

Des efforts mondiaux de santé publique sont en cours pour éradiquer la poliomyélite en immunisant chaque enfant jusqu'à ce que la transmission du virus soit stoppée et que le monde entier soit désormais libéré de la poliomyélite.

En juin 2002, la Région européenne de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a été officiellement déclarée exempte de poliomyélite.

Le 5 mai 2014, l'OMS a déclaré que la poliomyélite était une urgence de santé publique en raison de la propagation internationale du poliovirus sauvage en 2014.

1. Évolution de l'épidémie en septembre 2019

A) Poliovirus sauvages

Depuis la dernière mise à jour de la poliomyélite publiée le 6 septembre 2019 et au 25 septembre, 11 nouveaux cas de poliovirus sauvage de type 1 ont été signalés au Pakistan (8 cas) et en Afghanistan (3 cas).

B) Poliovirus circulants dérivés du vaccin (PVDVc) en septembre 2019

  • Myanmar : trois nouveaux cas de PVDV1c.
  • Vingt-quatre nouveaux cas de PVDV2c ont été signalés en Angola (13 cas), en République démocratique du Congo (7 cas), en République centrafricaine (2 cas), au Nigéria (1 cas) et en Ethiopie (1 cas).
  • Aucun nouveau cas de PVDV3c n'a été signalé au cours de cette période.
  • Deux cas de poliovirus de type 2 dérivés du vaccin (PVDV2c) ont été notifiés aux Philippines.

2. Évolution de l'épidémie en 2019

A) Poliovirus sauvages

En 2019 et au 25 septembre, 82 cas de poliovirus sauvage de type 1 ont été signalés dans deux pays d'endémie : Pakistan (66 cas) et Afghanistan (16 cas). C'est 57 cas de plus qu'à la même période en 2018.

B) Poliovirus circulants dérivés du vaccin (PVDVc)

En 2019 et au 25 septembre, 86 cas de PVDVc ont été notifiés dans 11 pays, soit trois cas de plus que pendant la même période en 2018 (83 cas).

Nouveaux pays signalant des cas de PVDVc en 2019 par rapport à 2018 : Angola, Bénin, Afrique centrale, Chine, Éthiopie, Ghana et Myanmar.

Six cas de PVDV1c ont été rapportés au Myanmar.

Quatre-vingt cas de PVDV2c ont été notifiés :

  • 30 cas en République démocratique du Congo ;
  • 19 cas en Angola ;
  • 16 cas au Nigéria ;
  • 6 cas en République centrafricaine ;
  • 3 cas en Somalie ;
  • 2 cas en Éthiopie et aux Philippines ;
  • 1 cas au Ghana, au Bénin, en Chine et au Niger.

Aucun cas de PVDV3c n'a été rapporté.

3) Évaluation de la situation par l'OMS

La Région européenne de l'OMS n'est plus atteinte de polio depuis 2002. Les vaccins antipoliomyélitiques inactivés sont utilisés dans les 28 Etats membres de l'Union européenne (UE) et les trois Etats membres de l'Espace économique européen (EEE). Le risque de réintroduction du virus en Europe existera aussi longtemps qu'il existe des populations sous-vaccinées dans les pays européens et que la poliomyélite ne sera pas éradiquée.

Selon l'OMS, la Roumanie et deux pays voisins, la Bosnie-Herzégovine et l'Ukraine, restent à risque d'épidémie de poliomyélite. En effet, la couverture vaccinale des populations de ces pays est insuffisante pour garantir l'absence de diffusion de la poliomyélite en cas d'importation de poliovirus sauvage ou de l'émergence de PVDVc.

Sources : Organisation mondiale de la santé ; European Centre for Disease Prevention and Control.


Maladie : Poliomyélite

Vaccins : BOOSTRIXTETRA HEXYON IMOVAX POLIO Infanrix hexa INFANRIXQUINTA INFANRIXTETRA PENTAVAC REPEVAX REVAXIS TETRAVAC-ACELLULAIRE VAXELIS

Référence principale :