Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

L'Organisation mondiale de la santé déclare l'éradication du poliovirus sauvage de type 3

Publié le 27 oct. 2019 à 12h11

Biographie

Médecin retraité, spécialisé en médecine des voyages. Membre de la Société de médecine des voyages (depuis 2000) Formateur en vaccinologie et médecine des voyages (depuis 2000)

Liens d'intérêt

Absence de lien d’intérêt avec les firmes pharmaceutiques

Après avoir déclaré l'éradication du poliovirus sauvage de type 2 (PVS2) en 2015, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) vient d'annoncer lors de la journée mondiale de la poliomyélite (24 octobre) l'éradication du poliovirus sauvage de type 3 (PVS3).

Le virus de la poliomyélite ou poliovirus est constitué d'un génome constitué d'acide ribonucléique (ARN) entouré d'une boîte protéique appelée capside. La composition des protéines de capside détermine trois sérotypes différents, les poliovirus 1, 2 et 3.

Ces trois sérotypes ont la même capacité à entrainer une paralysie irréversible, voire la mort. Cependant, l'immunité contre ces trois sérotypes de poliovirus n'est pas croisée : en cas de vaccination contre un type de poliovirus, l'organisme développe des anticorps neutralisants protecteurs contre celui-ci mais ne développe pas d'immunité protectrice contre les autres sérotypes de poliovirus.

À l'occasion de la Journée mondiale de la poliomyélite, le Professeur David Salisbury, président de la Commission mondiale indépendante pour la certification de l'éradication de la poliomyélite (CCG), a présenté le certificat officiel d'éradication du virus du poliovirus sauvage 3 au Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS.

Le poliovirus de sérotype 3 est la deuxième sérotype de poliovirus à être éliminé, après le sérotype 2. Le dernier cas de poliomyélite due au sérotype 3 a été détecté dans le nord du Nigéria en 2012.

Le virus de type 1 reste en circulation dans seulement deux pays : l'Afghanistan et le Pakistan.

En Afrique, aucun poliovirus sauvage de type 1 a été détecté sur le continent depuis 2016, la surveillance s'améliorant sans cesse. "Bien que la région soit touchée par des poliovirus circulants dérivés de souches vaccinales, il semble que le continent soit débarrassé de tous les poliovirus sauvages, ce qui constitue une avancée considérable", a ajouté le Pr Salisbury.

En Asie centrale et du sud, Les autorités sanitaires ont notifié six nouveaux cas de poliovirus sauvage de type 1 (PVS1) au cours de la semaine écoulée (deux en Afghanistan et quatre au Pakistan), portant le nombre total de cas de PVS1 cette année à 94, soit près du triple du nombre signalé en 2018.

En Afghanistan, des cas ont été notifiés dans les districts de Bermal et de Khogyani, ainsi que dans les provinces de Paktika et de Nangarhar, soit 18 cas au total à ce jour en 2019.

Au Pakistan, trois nouveaux cas ont été notifiés dans le distict de Lakki Marwat (province de Khyber Pakhtunkhwa). Un quatrième cas a été notifié dans le district d'Harnai, dans la province du Baloutchistan. Au total, 76 cas de poliomyélite ont été déclarés au Pakistan cette année.

Le nombre de cas de poliovirus en circulation dérivés du vaccin dans le monde a dépassé la centaine. Les efforts devront donc maintenant porter d'une part sur l'éradication du poliovirus sauvage de type 1, et d'autre part sur le remplacement des vaccins vivants oraux contre la poliomyélite (dans les pays où ils sont encore utilisés) par des vaccins inactivés injectables, afin d'éliminer les poliovirus dérivés des vaccins vivants oraux.

Source : Organisation mondiale de la santé.


Maladie : Poliomyélite

Vaccins : BOOSTRIXTETRA HEXYON IMOVAX POLIO Infanrix hexa INFANRIXQUINTA INFANRIXTETRA PENTAVAC REPEVAX REVAXIS TETRAVAC-ACELLULAIRE VAXELIS

Référence principale :