Mon carnet de vaccination électronique
Pour être mieux vacciné, sans défaut ni excès

Les Philippines sont classées par le Règlement sanitaire international (RSI) comme un État infecté par le poliovirus circulant, de sérotype 2, dérivé du vaccin (PVDVc2) Médecine des voyages

Publié le 22 nov. 2019 à 14h03

Biographie

- Médecin biologiste à la retraite.
- Auparavant : médecin biologiste dans un hôpital d'Instruction des armées pendant 6 ans, puis détaché pendant 20 ans par le Service de santé des armées comme virologiste d'abord puis comme directeur dans 3 instituts du Réseau international des Instituts Pasteur.

Liens d'intérêt

- Aucune rémunération actuelle ou dans le passé de l'industrie pharmaceutique.
- Aucun investissement financier dans une firme pharmaceutique.
- Aucune participation à des études cliniques de vaccins.

Les Philippines sont maintenant classées par le Règlement sanitaire international (RSI) comme un État infecté par le poliovirus circulant,  de sérotype 2, dérivé du vaccin (PVDVc2).

1. Le 20 novembre 2019

Selon le département de la santé, trois autres cas de poliomyélite présumée d'origine vaccinale a été confirmée sur l'île de Mindanao

Les trois cas ont été admis au Centre médical régional de Cotabato

  • le premier cas est une fillette de deux ans de Maguindanao qui a présenté une fièvre et faiblesse dans les deux jambes ;
  • le deuxième cas est un garçon de un an de Cotabato City souffrant de fièvre, de toux, et faiblesse dans les deux jambes ;
  • le troisième cas est une fillette de quatre ans originaire de North Cotabato, présentant de la fièvre, une faiblesse de la jambe droite, du cou et des muscles du visage ;
  • les deux premiers cas n'ont pas été vaccinés, tandis que le troisième a reçu un protocole incomplèt du vaccin antipoliomyélitique.

2. Le 19 septembre, les autorités philippines ont déclaré une épidémie de poliomyélite après la confirmation du dernier cas de polio depuis 2000, date à laquelle le pays a été déclaré exempt de poliomyélite.

3. Au 21 novembre, sept cas de poliomyélite ont été détectés en 2019 

  • le premier cas concerne une fillette de 3 ans dans la région de Lanao del Sur sur l'île de Mindanao.
  • le deuxième cas a été notifié, le 20 septembre 2019, chez un garçon de cinq ans, immunodéficient dans la région de Laguna à 50 km de Manille. Ce cas a été classé dans la catégorie poliomyélite due au poliovirus 2 dérivé du vaccin (PVDV2c).
  • le troisième cas a été confirmé, le 28 octobre 2019, chez une fillette de quatre ans dans la région de Maguindanao sur l'île de Mindanao.
  • le quatrième cas a été confirmé, le 4 novembre 2019, chez une fillette de Lambayong, âgée de trois ans, dans le sultan Kudarat. province (île de Mindanao), qui n'avaient reçu aucune dose de vaccin antipoliomyélitique oral (VPO).
  • Les premier, troisième et quatrième cas étaient génétiquement liés, ce qui a conduit à la caractérisation du virus en tant que cVDPV2. considérant que le cas de Laguna n'était lié génétiquement à aucun échantillon détecté antérieurement, ce qui indique une nouvelle émergence.

4. Échantillons environnementaux

Depuis septembre 2019, deux échantillons environnementaux de Manille et de Davao (île de Mindanao) étaient positifs pour le VDPV2. Les deux étaient génétiquement liés aux cas de VDPV2c, selon un rapport conjoint UNICEF/OMS.

En outre, onze échantillons environnementaux de VDPV1c ont été détectés à Manille depuis juillet 2019. Tous ont été détectés. génétiquement liées, mais n'avaient pas de lien génétique avec un autre VDPV1c connu détecté à l'échelle mondiale, ce qui indique nouvelle émergence.

Le 20 novembre 2019, trois autres cas de Mindanao ont été confirmés. Les échantillons ont été testés positif pour le poliovirus par le laboratoire national de la poliomyélite de l'Institut de recherche en médecine tropicale (RITM),

Les résultats de séquençage et d'analyse génétique réalisés à l'Institut national des maladies infectieuses au Japon sont en attendant.

Au 19 novembre, 16 échantillons environnementaux de six sites avaient été testés positifs entre le 1er juillet et le 2 juillet. Novembre 2019. 

  • Le VDPV1c a été isolé de 11 échantillons environnementaux à Manille. 
  • Le VDPV2c a été isolé de cinq échantillons environnementaux à Manille et à Davao (île de Mindanao). 

Les échantillons étaient génétiquement liés mais n'avaient pas de lien génétique avec un autre VDPV1c connu détecté à l'échelle mondiale, indiquant une nouvelle émergence.

5. Réponse des autorités sanitaires

Le 28 octobre 2019, le ministère de la Santé a notifié une couverture vaccinale contre la poliomyélite de 95,58 % enfants âgés de 0 à 59 mois pour la campagne de vaccination de masse organisée du 14 au 27 octobre dans la capitale nationale Région (RCN) et dans les zones identifiées de Mindanao (Lanao del Sur, villes de Marawi, Davao del Sur et Davao).

 Le Département de la santé a vacciné du 4 au 8 novembre 16 664 enfants de 0 à 59 mois à Lambayong (province du Sultan Kudarat), Datu Piang et Datu Paglas (province de Maguindanao), représentant 95% de la cible.

6. Recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS)

l'OMS estime que le risque est élevé au niveau national en raison d'une vaccination chroniquement sous-optimale couverture par les vaccins antipoliomyélitiques, performances sous-optimales de la surveillance de la PFA, et assainissement et hygiène médiocres conditions. 

Les Philippines sont maintenant classées par le Règlement sanitaire international (RSI) comme un État infecté par le PVDVc2, avec un risque potentiel de propagation internationale. 

L'OMS estime que le risque est modéré au niveau régional et faible au niveau mondial. 

L'OMS estime que le risque que courent les voyageurs européens en provenance de l'UE est considéré comme très faible, à condition qu'ils soient pleinement vaccinés. 

L'OMS estime que le risque que le risque de réintroduction du virus en Europe existe tant qu'il existe des vaccins non vaccinés ou sous-vaccinés groupes de population des pays européens et la poliomyélite n'est pas éradiquée. La Région européenne de l'OMS n'est plus atteinte de polio depuis 2002. Les vaccins antipoliomyélitiques inactivés sont utilisés dans les 28 Etats membres de l'Union européenne (UE) et les trois Etats membres de l'Espace économique européen (EEE).

Selon l'OMS, la Roumanie et deux pays voisins, la Bosnie-Herzégovine et l'Ukraine, restent à risque d'épidémie de poliomyélite. En effet, la couverture vaccinale des populations de ces pays est insuffisante pour garantir l'absence de diffusion de la poliomyélite en cas d'importation de poliovirus sauvage ou de l'émergence de PVDVc.

Ces recommandations ont été intégrées dans le système intelligent pour la vaccination de MesVaccins.net.  

Sources : European Centre for Disease Prevention and ControlAutorités sanitaires des Philippines ; Organisation mondiale de la santé ; Global polio eradication initiative vaccines factsheet ; UNICEF ; Outbreak News Today.


Maladie : Poliomyélite

Vaccins : BOOSTRIXTETRA HEXYON IMOVAX POLIO Infanrix hexa INFANRIXQUINTA INFANRIXTETRA PENTAVAC REPEVAX REVAXIS TETRAVAC-ACELLULAIRE VAXELIS

Référence principale :